En cours de chargement...

Pourquoi s’offrir un vélo/un VTT électrique ?

Ecologique, pratique et résolument tendance, le vélo électrique commence à envahir les rues et les chemins. Et c’est tant mieux. Voici les bonnes raisons de suivre le mouvement.

1. C’est pratique

Évidemment, un vélo électrique ne prend pas plus de place qu’un vélo classique. Donc il est facile à garer et à ranger. On aime aussi sa praticité en ville, notamment dans les grandes agglomérations où les embouteillages sont incontournables. Il roule à meilleure allure qu’un vélo classique, tout en permettant de circuler sur les pistes cyclables.

2. C’est du sport quand même

Détrompez-vous, le vélo à assistance électrique n’est pas un objet pour paresseux(ses) : il faut aussi y mettre du sien et pédaler. Dans la mesure où l’on fait généralement plus de trajets qu’avec un vélo tout court (puisqu’il a vite fait de remplacer un deux roues voire une voiture), on fait finalement autant d’exercice. On fait donc AUSSI du sport et on fait du bien à son corps.

3. C’est écologique

Certes, les vélos électriques nécessitent de l’énergie électrique (donc), ce qui n’est pas le cas d’un vélo classique. Mais leur batterie est recyclable, et ces deux roues restent de faibles émetteurs de gaz à effets de serre.

4. C’est économique

Au premier coup d’œil, on pourrait penser qu’un vélo à assistance électrique, c’est cher. Erreur. Quand on compare son prix et son entretien à celui d’un abonnement de transports en commun ou pire, au prix de revient kilométrique d’une voiture, on se rend compte que le vélo électrique est largement plus avantageux.

5. On arrive tout propre

Et bien non, pas besoin de se doucher et/ou de se changer en arrivant à destination : avec un vélo électrique, l’effort physique est comparable à celui d’une marche à pied – on n’arrive donc pas en nage.

6. Parce qu’un VTT électrique permet plus de choses

Si vous optez pour un modèle de VTT plus particulièrement, vous pourrez faire beaucoup plus de choses qu’avec un VTT classique : franchir des obstacles plus difficiles, transporter des charges, tracter une petite remorque… Sans parler du confort pour remonter les pentes aussi facilement qu’on les dévale. Le VTT électrique est indiqué aussi bien pour la randonnée que pour le cross ou la descente.

6. Et en plus, l’Etat vous file un coup de pouce

Depuis le 19 février 2017 et jusqu’au 31 janvier 2018, l’Etat accorde une aide pour l’achat d’un vélo électrique neuf. Cette aide est fixée à 20% du coût d’acquisition, sans dépasser 200 euros. Néanmoins, certaines conditions doivent être respectées. Le vélo électrique ne doit pas utiliser de batterie au plomb et ne doit pas être cédé par l’acquéreur dans l’année suivant son achat. Toutes les conditions et modalités sont consultables sur cette page. Attention également, certaines communes peuvent aussi proposer des aides, mais celles-ci ne sont pas cumulables avec l’aide gouvernementale. 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Comment accessoiriser sa tenue de printemps ?

Un seul accessoire vous manque et tout est tristounet ! Foulards, broches, ceintures …

Guide d'achat Comment bien choisir un vélo enfant

Vous souhaitez acheter un vélo à votre enfant, mais quel modèle choisir ? Du tricycle au …

Article Nos meilleures astuces pour gagner de la place dans une …

Quand l’heure de boucler les valises approche, resurgit l'habituelle question « Je n’ai …