En cours de chargement...

Préparer l’aîné à l’arrivée de Bébé

Le temps a filé, votre premier bébé est devenu grand et l'envie d'agrandir la famille est revenue. Bientôt, votre tout(e) petit(e) ne sera plus le seul enfant de la maison, une étape importante l'attend : d'ici quelques mois, il/elle deviendra grand(e) frère / sœur. Il est désormais temps d'annoncer et de préparer votre aîné à l’arrivée de votre nouveau Bébé.

Un cap à franchir pour l'enfant, mais pour les parents aussi !

Les interrogations pour l’arrivée du deuxième Bébé

Jusqu'à présent, votre enfant était le seul, l'unique centre de toutes vos attentions. Tout votre temps libre, votre énergie et vos câlins étaient pour lui. Il n'avait pas à partager son espace, ni ses jouets. Bien souvent, au cours d'une deuxième grossesse, cette exclusivité du futur(e) aîné(e) vient chambouler notre esprit de futurs parents.

Et si mon grand prenait mal l'arrivée de ce bébé ? Et s'il était jaloux ? S'il se sentait mis de côté ? Ne croira-t-il pas que ce nouveau venu va lui voler sa place dans la famille ? Ce nouveau rôle d'aîné que vous allez lui donner vous effraie peut-être, mais, la nature étant bien faite, vous disposez de neuf mois pour préparer votre enfant à ce nouveau bonheur qui l'attend, et pour vous préparer vous-même par la même occasion.

S'il y avait trois mots d'ordre à retenir pour préparer au mieux l'arrivée d'un petit frère ou d'une petite sœur dans la famille, ce seraient ces trois-là. Gardez-les en mémoire : rassurer, accompagner, impliquer.

Rassurez votre aîné

Quel que soit l'âge de l'aîné(e), qu'il soit encore tout petit ou déjà un grand enfant, il faut avant tout lui parler ! Avec des mots simples, à sa portée, lui dire qu'un petit bébé grandit dans le ventre de maman et que bientôt, il aura un petit frère ou une petite sœur pour compagnie.

Mettez-vous à sa hauteur, répondez à ses questions. S'il est encore petit, expliquez-lui bien que non, il ne pourra pas tout de suite jouer au ballon avec le petit bébé. Reprenez avec lui les photos de lui-même lorsqu'il était tout bébé, montrez-lui ce que sera ce nouveau-né et comment il évoluera au fil du temps.

Cela aura pour effet de revenir sur son cheminement à lui, de le mettre d'ores et déjà au même niveau que ce petit être qui va arriver, et de le rassurer.

Accompagnez votre aîné

Inviter votre aîné à s’exprimer au sujet de votre deuxième Bébé,« Oui, tu partargeras certains jouets, mais pas tes préférés. » ; « Ton doudou restera ton doudou. » ; « Oui, maman et papa vont être très occupés par ce bébé, mais ils garderont du temps pour toi aussi. »

Et surtout :

« Ne t'inquiète surtout pas, on t'aimera toujours autant. Le cœur d'une maman grandit avec ce ventre qui grossit au fil des mois. »

Achetez-lui des livres, lisez-les avec lui. Il existe divers ouvrages pour expliquer aux enfants, en fonction de leur âge, que bientôt un bébé arrivera dans sa famille. Rassurez-le en répondant à chacune de ses questions. Montrez-lui l'importance de son rôle de grand frère / grande sœur, sans pour autant lui mettre la pression.

Il s'adaptera à son rythme, comme il le peut, au fil du temps. Dites-lui bien qu'il aura le temps d'apprendre à connaître et à aimer ce nouveau tout petit bébé.

Impliquez-le... S'il en a envie !

Si votre enfant semble s'intéresser à ce ventre qui s'arrondit, à ce bébé qui grandit au fil des mois, impliquez-le doucement. Faites-lui caresser votre ventre, expliquez-lui comment grandit son petit frère ou sa petite sœur. Si vous souhaitez connaître le sexe du futur bébé, et partager cette nouvelle avec votre aîné, faites-lui choisir le doudou ou un petit détail de la tenue de naissance, comme le bonnet ou les chaussons.

Montrez-lui qu'il a toute sa place dans cette aventure et dans les changements qui vont l'accompagner.

En revanche, s'il semble être bien au-dessus de tout ça, ne le forcez pas. Impliquer ne signifie ni forcer, ni imposer. Votre enfant assimilera bien les choses lorsqu'il en aura envie.

Veillez à ne pas mettre la grossesse et le futur bébé au centre de tout. C'est un heureux événement pour vous, mais votre tout petit peut ne pas avoir envie d'en entendre parler tout le temps.

Laissez-le venir à vous, faites-lui confiance, faites-vous confiance. L'aventure sera belle, il n'y a pas de raison qu'il en soit autrement !

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Comment gérer la jalousie entre frère et sœur ?

Vos enfants se chamaillent et c’est normal. Toutefois ces querelles à répétitions …