En cours de chargement...

Préparer sa piscine à passer l'hiver

Que votre piscine soit hors-sol ou enterrée, sa mise en hivernage permet de la préserver des gelées et vous évitera ainsi les mauvaises surprises lors de sa réouverture à la belle saison. Découvrez les étapes à suivre pour un hivernage réussi.

Si l’hivernage de la piscine est mal réalisé, vous risquez de détériorer la qualité de l’eau et les équipements. Attendez le bon moment : fiez-vous non pas au calendrier mais à la température de l’eau qui doit être inférieure ou égale à 12 °C. Nettoyez : passez l’épuisette et l’aspirateur au fond et sur les parois du bassin. Brossez la ligne d’eau et les marches. Si le système de filtration - canalisations, filtres, pompe - est dans un local technique, vidangez-le entièrement.

L’hivernage passif

Si vous habitez une région où l’hiver est froid, mieux vaut arrêter la filtration. Avant de tout stopper, faites un dernier traitement choc de l’eau (chlore ou brome choc, oxygène actif) afin d’éliminer les micro-organismes et laissez agir 72 heures. Ajustez le pH pour qu’il soit équilibré, baissez le niveau de l’eau et coupez la filtration. Versez un produit d’hivernage pour empêcher le développement d’algues, de bactéries et les dépôts de calcaire. Respectez les dosages inscrits sur l’emballage. Laissez agir 2 heures et relancez la filtration 48 heures avant de la couper définitivement. Loin d’être des gadgets, certains accessoires sont essentiels pour protéger votre piscine du gel : bouchons d’hivernage pour les buses de refoulement et les prises balai, gizzmos dans les skimmers, flotteurs d’hivernage à poser en diagonale sur l’eau pour absorber la pression de la glace.

L’hivernage actif

Si vous êtes dans le sud, vous pouvez faire fonctionner votre piscine au ralenti. La filtration n’est pas arrêtée mais diminuée à raison de 2 à 3 heures par jour, plus si la température descend en dessous de 0 °C. Pour éviter une surveillance constante, installez un détecteur de gel qui enclenchera automatiquement votre pompe en cas de besoin. Pour limiter les effets du gel, ouvrez les skimmers qui créeront un mouvement d’eau. Plusieurs fois dans l’hiver, ajustez le pH de l’eau et ajoutez un produit d’hivernage.

Les erreurs à éviter

  • Ne videz pas totalement l’eau car cela peut fragiliser le revêtement, voire le fissurer en cas de gel. Baissez le niveau d’eau d’au moins 10 cm sous les buses de refoulement.
  • Ne couvrez pas votre piscine avec une bâche à bulles : c’est une couverture d’été non conçue pour affronter l’hiver. Prévoyez une couverture d’hivernage pour la protéger des intempéries, des feuilles et autres saletés.
Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter