En cours de chargement...

Des puces MediaTek dans les futurs Galaxy S22 FE et S23 ?

Publié le 7 avril 2022

Samsung pourrait revoir sa stratégie quant aux puces embarquées dans ses futurs smartphones haut de gamme.

Le marché de l’électronique est dans un contexte particulier depuis le début de la pandémie de COVID-19. Une pénurie de processeurs frappe en effet depuis près de deux ans le secteur et retarde à la fois les sorties des smartphones, mais aussi leur disponibilité dans les rayons.

Certains constructeurs tentent à ce titre de devenir le plus autonome possible sur ce point, mais il reste des impondérables contre lesquels il est difficile de lutter. Il faut en effet rappeler que la plupart des puces sont fabriquées en Chine. Or, l’Empire du Milieu applique la politique du zéro tolérance et bien que le contexte sanitaire se soit globalement amélioré, l’Etat chinois décide encore de confiner certaines zones dès lors que quelques cas positifs sont identifiés. Courant mars ce fut notamment le cas, et de nouveau des usines sont dans l’obligation de baisser le rideau, aggravant ainsi les retards de production.

Dans ce cadre, Samsung aurait été amené à prendre une nouvelle direction stratégique pour ses futurs smartphones haut de gamme. Comme le rapporte le site Business Korea, le constructeur aurait choisi de signer avec MediaTek.

Trois puces différentes en fonction du pays de destination

Habituellement, pour ses Galaxy S, ainsi que pour leur édition FE plus abordable, le géant coréen opte pour le marché américain pour des puces signées Qualcomm. Les plus aboutis ont droit en Europe et dans le reste du monde à un SoC Exynos, conçu par Samsung. Un troisième fondeur pourrait alors rejoindre l’aventure. Il s’agit de MediaTek.

À ce stade, aucune information n’aurait encore fuité quant au type de puces que le fabricant sud-coréen choisirait pour ses nouveaux venus. La série des Dimensity est parmi les plus avancées et offrirait à modèle de processeur équivalent un bon niveau de performance face aux équipements Snapdragon de Qualcomm.

Malgré tout, le site coréen précise que les puces MediaTek seraient réservées au seul marché asiatique, tandis que l’Europe continuerait de profiter des processeurs Exynos et les États-Unis les Qualcomm.

Pour l’heure, il faut malgré tout préciser que Samsung n’a pas confirmé de telles hypothèses. Il faudra donc patienter jusqu’au lancement des prochaines générations de Galaxy S. Pour mémoire, les Galaxy S22 ont été lancés début mars dernier et le Galaxy S21 FE, qui a subit un fort retard, est arrivé en février dernier. La présentation des Galaxy S23, mais aussi du Galaxy S22 FE ne sont donc pas pour les prochains mois. Il faudra probablement patienter jusqu’en 2023 avant de pouvoir les découvrir et donc valider si Samsung a opté ou non pour ces trois marques de puces. Par ailleurs, il est encore trop tôt pour connaître les caractéristiques techniques de ces smartphones en devenir. Avant leur lancement, les Galaxy Z fond 4 et Z Flip 4 devraient faire leur entrée. 

Nos recommandations
Article Isocell HP3 : Samsung dévoile son nouveau capteur de 200 Mpx

Publié le 24 juin 2022Le géant sud-coréen annonce une nouvelle génération de capteurs …

  • 0 J'aime
Article Samsung Galaxy S23 : légère amélioration de la caméra à …

Publié le 23 juin 2022Alors que cette caractéristique a peu évolué au cours des dernières …

  • 0 J'aime
Article Nouvelles fuites pour la Galaxy Watch 5

Publié le 14 juin 2022La future série de smartwatches Samsung se précise. Faisons le …

  • 0 J'aime