En cours de chargement...

Qualcomm 215 : une puce attractive pour les smartphones d’entrée de gamme

Publié le 7 août 2019

Le fabricant de puces élargit son offre et propose un nouveau processeur à faible coût destiné aux smartphones d’entrée de gamme. Il promet toutefois une puissance améliorée par rapport à son prédécesseur.

Baptisée Qualcomm 215, la nouvelle puce succède à la version 212, qui avait été lancée il y a maintenant 4 ans et s’avérait obsolète par rapport aux nouveaux smartphones lancés et à venir. On remarque que cette puce perd sa dénomination de Snapdragon, que l’équipementier a préféré réserver aux modèles plus performants.

Le fabricant a prévu quelques améliorations pour apporter un mieux à ces puces souvent peu évoquées, mais dont les smartphones permettent de satisfaire tout un pan de la population qui ne souhaite pas ou ne peut pas se tourner vers des mobiles haut de gamme commercialisés autour des 1000 euros.

Une puissance renforcée pour moderniser les smartphones low cost

Parmi les principales nouveautés, si la Qualcomm 215 est dotée d’un processeur Cortex-A53 à 4 cœurs toujours gravé en 28 nm et cadencé à 1,3 GHz, elle supporte à présent le 64 bits, ce qui n’était pas le cas de la version 212. Le processeur est couplé à une puce graphique Adreno 308, qui apporterait une rapidité démultipliée. La puce peut ainsi être intégrée à des smartphones équipés d’un double capteur photo de 8 Mégapixels ou d’un simple capteur de 13 Mégapixels, là où la 212 ne pouvait supporter que 8 Mégapixels. La prise de vidéos en full HD est aussi désormais possible alors qu’elle était limitée à 720 p pour le modèle précédent.

La connectivité évolue : la 4G LTE passe en catégorie 4 pour une fluidité des échanges vocaux, le Wi-Fi prend la norme 802.11ac, le Bluetooth change pour sa version 4.2, le NFC fait son apparition, tout comme le tiroir double SIM.

Modernité et faible coût garantis

Ces améliorations peuvent sembler « logiques », mais il faut rappeler que la Qualcomm 215 est destinée à des smartphones low cost qui seront proposés à moins de 100 euros. Jusqu’à aujourd’hui, les constructeurs étaient limités dans l’équipement de leurs terminaux pour rester dans des prix accessibles.

Cette nouvelle mouture devrait permettre aux mobiles d’entrée de gamme de faire un bon dans le temps et de rejoindre des fonctionnalités qui deviennent indispensables à un usage même classique du smartphone : un appareil photo correct, un temps de latence réduit, une meilleure connectivité pour un son plus fluide et une navigation internet plus rapide. Le gain de performance serait en effet estimé à 50 %, ce qui est considérable. Toutefois, le fabricant promet que la consommation d’énergie reste préservée à des niveaux corrects.

Qualcomm proposerait d’ores et déjà cette puce aux fabricants de mobiles. Les premiers modèles équipés de la 215 pourraient donc être lancés dès cet automne lors de l’IFA organisé à Berlin. Il s’agira notamment de smartphones tournant sous Android Go, la version plus légère du système d’exploitation de Google.

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Oh appli Day !

Publié le 18 octobre 2019Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur …

Article Huawei se prépare déjà pour une 6G révolutionnaire

Publié le 17 octobre 2019Alors que la 5G n’est même pas encore opérationnelle en Europe, …

Article Les Google Pixel 4 et 4 XL enfin lancés

Publié le 16 octobre 2019Google vient d’annoncer officiellement ses Pixel 4 et …