En cours de chargement...

Quand bébé peut-il goûter au poisson ?

Pour éviter qu’il ne fasse la grimace devant son assiette plus tard en ronchonnant “le poisson c’est pas bon” habituez votre enfant à en manger dès l’âge de la diversification alimentaire. Car le poisson est bon pour son développement !

À partir de quel âge lui en proposer ?

Sauf contre-indications du pédiatre, bébé peut commencer à consommer de nouveaux aliments d'origine animale à partir de 6-7 mois, après l’introduction des légumes et des fruits. En effet, les aliments d’origine animale sont plus difficiles à digérer.

Par quels poissons commencer ?

Optez au choix pour les poissons frais ou surgelés mais bannissez les poissons panés. Evitez aussi les poissons trop gras, plus difficiles à digérer, comme le maquereau ou le hareng frais. Préférez dans un premier temps les poissons plus légers en goût comme le cabillaud, le colin, le merlan, la limande, ou la sole.

Comment le préparer ?

Pour les plus petits, pochez le poisson dans l’eau ou au court bouillon, retirez scrupuleusement les arêtes puis mixez et mélangez dans la purée de bébé. 2 cuillères à café (soit 10 g) de poisson suffisent au début de la diversification alimentaire, et pas plus de deux fois par semaine. Vous manquez de temps ou vous êtes en déplacement avec votre tout petit ? Un petit pot de légume-poisson conviendra très bien.

Pour les plus grands, pensez, par exemple, à farcir des légumes comme la pomme de terre, ou la courgette avec une farce à base de poisson cuit au court bouillon et émietté. Vous avez prévu du saumon fumé pour le réveillon de Noël ? C’est l’occasion de leur faire découvrir un goût nouveau, une texture nouvelle !

Avant la première année de l’enfant, il est déconseillé d’ajouter du sel à ses repas, cela pourrait être néfaste pour ses reins. N’oubliez pas que son palais n’est pas aussi formé que le vôtre, ce n’est pas parce qu’un petit pot vous parait fade qu’il l’est pour votre bébé ! 

Aliments crus : pas avant ses 3 ans

Saumon fumé, fromage au lait cru, tartare, viande à peine cuite : mieux vaut attendre que votre enfant souffle sa troisième bougie avant de lui faire goûter tout aliment cru sous risque qu’il contracte une listériose. Cette bactérie se développe tout particulièrement chez les personnes présentant de faibles défenses immunitaires et touche le système nerveux. Elle se retrouve dans les aliments peu ou pas cuits et peut être à l’origine d’intoxications alimentaires. 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Recette Recette bébé : gratin de coquillettes, épinards et truite à …

En partenariat avec PARENTS/ BOTTIN GOURMAND, la chef Eddie Benghenem vous propose …

Recette Purée de riz et carotte

Lavez, épluchez et coupez en très petits dés la carotte. Dans une casserole, faites …

Recette Brocolis au poisson

Coupez et lavez les têtes de brocolis. Pelez et coupez la pomme de terre en petits dés. …