En cours de chargement...

Quelle alimentation pour les femmes enceintes ?

Première idée reçue à corriger : inutile de vous croire obligée de manger pour deux. Pendant la grossesse, il ne s’agit pas de manger deux fois plus pour nourrir le bébé, mais deux fois mieux ! Manger de quoi assurer le bon développement et la bonne croissance du fœtus tout en assurant votre santé de future Maman.

Pourquoi l’alimentation est-elle si importante à surveiller pendant la grossesse ?

Une alimentation variée et équilibrée est essentielle pendant la grossesse. Il est recommandé d’éviter, encore plus que d’habitude, les aliments riches en graisses et en sucre. Une prise de poids excessive chez la future maman peut multiplier les risques de développer certaines pathologiques comme le diabète, ce qui justifie un suivi médical.

Certains nutriments vont être primordiaux pour le bon déroulement de la grossesse, aussi bien pour l’enfant que pour la mère. Les oméga 3 par exemple, contenus dans des huiles végétales bien formulées ou dans les poissons gras de type saumon, participent à la formation des neurones du fœtus dès la 3ème semaine. Il est donc idéal d’augmenter ses apports en acides gras essentiels avant même la conception de bébé. La vitamine B9 (également appelée acide folique) est aussi essentielle pour le développement du système nerveux et la formation de la colonne vertébrale du fœtus. On la trouve dans les légumes frais et plus généralement ceux à feuilles vertes, mais aussi dans les légumineuses et le germe de blé.

Quels aliments éviter pendant la grossesse ?

Au delà des apports nécessaires pour couvrir les besoins de la femme enceinte et de l’enfant, il est important de surveiller certains aliments.

Les infections alimentaires, la prise d’alcool, de médicaments déconseillés pendant la grossesse, peuvent faire courir un grand danger au bébé.

Parmi les infections alimentaires, la toxoplasmose et la listériose sont les deux plus surveillées car particulièrement graves. C’est pourquoi on conseille aux femmes enceintes de bien cuire la viande, d’éviter de manger les aliments crus, notamment la viande, le poisson et les coquillages. Sont aussi à bannir le temps de la grossesse le lait cru et les fromages non pasteurisés, la charcuterie, notamment les rillettes, les pâtés et le foie gras. Pour les fromages pasteurisés, il est plus prudent de retirer les croûtes. Il est recommandé de bien laver les fruits et les légumes, surtout pour les femmes qui ne sont pas immunisées contre la toxoplasmose.

L’alcool fait partie des substances à proscrire absolument, car il peut induire une naissance prématurée, un faible poids du bébé et entraîner des conséquences neurologiques. La consommation de café est aussi à limiter.

Pour ce qui est des médicaments, jamais d’automédication : seul le médecin est à même de vous en prescrire si nécessaire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Tous les fromages au lait cru sont à proscrire. Vous pouvez prendre les fromages au lait pasteurisé. Cette information est toujours indiquée sur les étiquettes des fromages. Oui, elle peut se régaler avec une raclette, à condition que le fromage ne soit pas au lait cru :)

J ai invite une amie enceinte pour manger à la maison, comment je fais pour reconnaître les fromages que je peux lui prendre au supermarché? Il y a des fromages proscrits? Ou bien est ce marque sur les étiquettes. Bref comment je fais pour ne pas me tromper' par exemple peut elle manger une raclette?

Nos recommandations
Article Quels fromages consommer pendant la grossesse ?

Vous êtes une accro du fromage mais vous n'osez plus en manger depuis le début de votre …

Article Qu’entend bébé dans le ventre de sa mère ?

Nous savons que l’ouïe est un sens très développé chez le fœtus. Si son audition commence …

Article Comment expliquer les envies alimentaires de la femme …

Toute femme qui a connu la joie de porter un enfant se rappelle, non sans humour, …