En cours de chargement...

Qui veut la recette du ketchup ?

Populaire et incontournable dans les cuisines de France et de Navarre, le ketchup cache encore quelques secrets. En effet, d’où vient ce condiment dont les enfants ne peuvent pas se passer ? Et, que contient-il vraiment ? Réponses…

Pas d’ketchup, pas d’frites

Il est aux frites ce que le parmesan est aux pâtes : un incontournable ! Lui, c’est le ketchup. Si les plus petits raffolent particulièrement de ce condiment, les adultes ne sont pas en reste. À tel point que rares sont les placards de cuisines à en être dépourvu.

Du ke-tsiap au ketchup

Mais, le saviez-vous ? L’ancêtre du ketchup a été inventé en Chine, il y a plusieurs siècles. Le ké-tsiap était une sauce de saumure de poisson très relevée, ne contenant pas la moindre trace de tomate. Découverte par des colons britanniques vers la fin du XVIIe siècle et apportée en Occident, son nom a été modifié en même temps que sa recette. Objectif : flatter les palais occidentaux. Tomates et sucres sont donc incorporés à la recette de base pour adoucir les épices. Il faudra encore attendre la fin du XIXe siècle pour voir apparaître le tomato ketchup, tel que nous le connaissons actuellement.

Vive les tomates sans arômes ni glutamate

Malgré sa robe d’un rouge profond, une question revient régulièrement s’agissant de ce condiment : contient-il réellement de la tomate ? La réponse est oui ! Mieux, le ketchup Auchan ne contient presque que des tomates, françaises qui plus est. Pas moins de 140 grammes sont d’ailleurs nécessaires pour réaliser 100 grammes de sauce, auxquels s’ajoutent de l’eau, du sel, du sucre, du vinaigre d’alcool, des épices et… c’est tout ! Ni glutamate, ni arômes.

Vive le Made in France

Mais attention, chaque marque ayant sa propre recette, la proportion de tomates varie forcément (et fortement) d’un flacon à l’autre. Pour s’assurer de la qualité nutritionnelle et gustative de celui qui rejoindra votre réfrigérateur, privilégiez donc les marques ayant fait du made in France, leur crédo. Une bonne façon de se faire plaisir et de faire un (petit) geste pour la planète en consommant local. 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter