En cours de chargement...

Le Realme 8i s’apprête à rejoindre l’Europe

Publié le 11 octobre 2021

Le constructeur chinois est l’une des étoiles montantes de cette année. Il devrait d’ici quelques jours étoffer sa gamme sur notre marché européen avec un nouveau venu abordable, le Realme 8i. Faisons le point sur ce smartphone plutôt prometteur.

Encore peu connu il y a peu, Realme a beaucoup fait parler de lui en 2021 dans l’Hexagone. Il a su montrer tout son savoir-faire et propose une large gamme de smartphones correspondant à tous les besoins et tous les budgets, du plus abordable au plus premium.

Dans quelques jours et plus précisément le 14 octobre prochain si l’on en croit les publications du dirigeant de Realme sur Twitter, un nouveau mobile va venir enrichir la gamme des Realme 8. Baptisé Realme 8i, il n’est pas totalement inconnu. Il a en effet d’abord été lancé sur le marché indien, nous donnant ainsi un aperçu de ce qu’il cache sous sa coque.

Une évolution majeure par rapport au Realme 7i

Il propose un design relativement soigné avec un revêtement métallisé pour le plus bel effet. Afin que la façade arrière ne soit pas dégradée par la présence d’un lecteur d’empreinte digitale, il a été placé sur le bouton power sur le côté du mobile.

Le Realme 8i arbore à l'avant un écran LCD IPS percé de 6,6 pouces (2412 x 1080 pixels) bénéficiant tout de même d’un taux de rafraîchissement adaptatif de 120 Hz et un taux d’échantillonnage tactile de 180 Hz. Pour mémoire, son prédécesseur se limitait à une dalle de 6,5 pouces 90 Hz.

Côté photo, en dépit du segment sur lequel il s’implante le Realme 8i est très bien équipé puisqu’il embarque un triple capteur arrière composé d’un vivaneau principal de 50 Mpx signé Samsung, d’un macro de 2 Mpx et d’un capteur de profondeur de champ de 2 Mpx également. Seul bémol par rapport à son prédécesseur : la disparition d’un ultra grand-angle, mais qui est pardonnée par l’intégration d’un tel capteur grand-angle de 50 Mpx. A l’avant, la caméra à selfies culmine à 16 Mpx, ce qui est relativement correct pour des autoportraits réussis.

Une performance légèrement accrue 

La puissance est apportée par une toute nouvelle puce, la MediaTek Helio G96 couplée à 4 à 6 Go de mémoire vive et 64 à 128 Go de stockage en interne, extensible par carte microSD. Ce sera le premier smartphone à être lancé avec ce processeur de dernière génération, toutes marques confondues.

L’autonomie figure aussi parmi les principaux atouts de ce smartphone qui s’appuie sur une large batterie de 5000 mAh compatible avec la charge rapide 18W. Rappelons toutefois que son prédécesseur proposait quelques variantes entre le modèle européen et celui conçu pour l’Asie. La batterie était en effet plus grande sur le marché occidental. Elle pourrait donc à nouveau être portée à 6000 mAh, comme le Realme 7i. Ce point sera toutefois à vérifier lors du lancement officiel prévu pour le 14 octobre prochain.

A sa sortie, il tournera sous Android 11 à travers Realme UI 2.0.

Pour l’heure, son prix n’a pas encore été communiqué. S’il suit la même tendance que le modèle de 2020, il pourrait alors être commercialisé à partir de 129 euros, soit un prix particulièrement contenu par rapport à la fiche technique. 

Nos recommandations
Article Le Realme 8i officialisé en France

Publié le 14 octobre 2021Le fabricant chinois vient de lancer en Europe son dernier …

  • 0 J'aime
Article Realme : deux smartphones et une tablette font leur entrée

Publié le 9 septembre 2021Le fabricant chinois vient de lever le voile sur toute une …

  • 0 J'aime