En cours de chargement...

Réduction active du bruit : bien choisir son casque ou ses écouteurs ANC

Publié le 24 novembre 2021

Il y a une dizaine d’années à peine, choisir un bon casque audio était assez simple. Il suffisait en effet de sélectionner celui qui avait le meilleur rendu sonore possible, et dont le format vous convenait. Les fonctions supplémentaires étaient inexistantes et le sans-fil dégradait sensiblement le rendu sonore. De nos jours, la donne a changé et une fonction telle que la réduction de bruit est devenue primordiale pour de nombreux utilisateurs. Mais ce n’est pas la seule à prendre en compte. Dans les lignes qui suivent, nous vous proposons de passer en revue les critères les plus importants pour le choix d’un casque ou d’écouteurs à réduction de bruit.

Dans les transports, dans la rue, chez vous, ou même au bureau… les situations où des bruits viennent vous importuner même lorsque vous avez un casque sur la tête sont nombreuses. Heureusement, la réduction active de bruit se démocratise depuis quelques années. Cette technologie permet de s’affranchir du vacarme, afin de profiter de votre musique ou de vos vidéos en toute quiétude dans toutes les situations. Autrefois réservée aux modèles très haut de gamme, on trouve désormais cette fonction ANC (Active Noise Cancellation) dans des casques et des écouteurs aux tarifs beaucoup plus abordables.

La réduction de bruit, qu’est-ce que c’est exactement ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet et de vous délivrer nos conseils pour bien choisir votre prochain casque à réduction active de bruit, prenons le temps de la comprendre. Rassurez-vous, le but n’est pas ici de vous assommer avec des termes techniques incompréhensibles, mais simplement de revenir sur le grand principe derrière la réduction active de bruit. La réduction passive utilise simplement les propriétés phonétiquement isolantes des matériaux qui composent le casque. Néanmoins, ce mode d’isolation va surtout bloquer les sons aigus. Pour atténuer les médiums et les graves, il faut donc passer à la réduction active. En 1933, l’ingénieur allemand Paul Lueg a une idée assez folle, pour laquelle il dépose même un brevet. Son idée ? Pour contrer un bruit, rien de mieux que diffuser le même bruit en « négatif », c’est-à-dire en opposition de phase. En théorie, les deux sons s’annulent. Dans la mise en oeuvre, ce n’est évidemment pas si simple, car des micros doivent être disposés sur l’appareil, afin de capter les bruits ambiants afin de les annuler.

Il aura fallu attendre plusieurs décennies avant que cette technologie parvienne jusque dans des produits grand public. Mais le principe de Paul Lueg est bien celui à l’œuvre dans tous les casques et écouteurs à réduction active de bruit que l’on trouve aujourd’hui chez de nombreuses marques. Bose a été un précurseur en la matière. Puis Sony est rapidement arrivé pour lui tenir tête sur ce marché. Pendant longtemps, ces deux marques prestigieuses se sont livrées un duel, aucun concurrent n’osant venir les titiller sur ce segment des casques très haut de gamme. Et les rares tentatives débouchaient sur des produits pas franchement à la hauteur de ce que proposaient Bose et Sony. Mais les temps changent et la technologie s’est désormais démocratisée.

Ergonomie : des écouteurs intra aux casques circum-aural, il y en a pour tous les goûts

La première chose à trancher dans votre quête d’un produit audio, c’est le format. Entre les écouteurs classiques, les intras, les casques à arceau supra-aural ou circum-aural, de nombreux formats cohabitent. Et ne comptez pas sur nous pour donner la préférence à l’un ou à l’autre, car le choix dépendra avant tout de vos préférences personnelles. Par exemple, si vous trouver les casques à arceau trop encombrants, mais que nous ne supportez pas que quelque chose vous obstrue les oreilles, mieux vaudra choisir des écouteurs stéréo sans fil True Wireless (TWS) classiques, qui viennent se poser devant le conduit auditif. En cliquant ici, vous pourrez d’ailleurs consulter notre guide d’achat pour bien choisir vos écouteurs TWS.

Voir les écouteurs QiLive Q1960 sur Auchan.fr

Notez que s’il existe des produits du genre qui intègrent de la réduction active de bruit, ce n’est pas la configuration idéale pour bénéficier de la meilleure réduction de bruit possible. Leurs performances en la matière sont moins bonnes que celles d’écouteurs intra-auriculaires. Notez au passage que si vous n’aimez pas les intras parce qu’ils vous donnent l’impression d’être coupé du monde extérieur, la plupart des casques et écouteurs ANC profitent d’un mode “transparence” (le nom varie en fonction des marques) qui amplifie les bruits environnants. Le résultat est assez bluffant puisqu’on a alors l’impression d’entendre aussi bien que sans aucun appareil sur les oreilles.

Voir le casque Sony WH-CH710 sur Auchan.fr

Si vos goûts penchent plutôt pour les casques à arceau, il faudra décider entre un modèle supra-aural ou circum-aural. Le supra-aural a la particularité de proposer des coussinets qui viennent prendre place directement sur les oreilles, alors que ceux des circum-aural entourent l’oreille. Généralement, les circum sont donc un peu plus encombrants que les supra. Mais ils se montrent plus confortables, et donc plus indiqués pour ceux qui comptent passer de longues heures avec leur casque sur la tête. Pour les porteurs de lunettes, mieux vaut choisir un modèle supra-aural car les coussinets prennent appui sur les oreilles et non sur la tête, ce qui réduit la pression sur les branches des lunettes.

Enfin, notez qu’il existe également des casques et des écouteurs qui se destinent aux amateurs de sport. Bien sûr, nous vous déconseillons de courir dans la rue avec la réduction de bruit activé. En revanche, le fait de disposer de cette fonction dans l’appareil que vous utilisez pour le sport le rend plus polyvalent, car vous pourrez aussi vous en servir au quotidien.

Voir les écouteurs Jabra Elite 3 sur Auchan.fr

Avec ou sans fil ?

De nos jours, la grande majorité des casques et écouteurs audio ANC sont sans fil. La connexion se fait par la technologie sans fil Bluetooth. Ce type de produits est plébiscité, car ils offrent une plus grande liberté d’action et se rangent plus facilement. La technologie Bluetooth évolue régulièrement. Nous vous conseillons donc de toujours privilégier des modèles en Bluetooth 4.0, ou mieux encore en Bluetooth 5.0.

Voir les écouteurs Jabra Elite 65t sur Auchan.fr.

Si les produits sans fil représentent la grande majorité de la demande des utilisateurs, il existe tout de même des irréductibles qui ne jurent encore que par le fil. Le plus grand avantage des casques filaires est qu’il n’y a pas besoin de les recharger. De plus, même avec des modèles peu onéreux, vous n’aurez jamais de décalage entre le son et l’image. Une configuration idéale pour les joueurs.

Voir le casque Gaming Razer Kraken V3X sur Auchan.fr

Voir le casque Skullcandy INK'D sur Auchan.fr

L’autonomie

En fonction de l’utilisation que vous allez faire de votre casque ou de vos écouteurs, l’autonomie peut devenir un facteur particulièrement important. Un appareil avec une autonomie passable peut par exemple convenir à quelqu’un qui n’utilise son casque que dans les transports en commun pour aller au travail. Et même ainsi, il est assez embêtant d’avoir à recharger régulièrement son produit. D’autant qu’il vous arrivera sans doute d’oublier de temps à autre, et de vous retrouver sans casque ou écouteurs pour votre trajet.

Il est donc beaucoup plus confortable d’opter dès le départ pour un appareil avec une bonne autonomie. Pour les casques, préférez un modèle qui offre au moins 20h d’utilisation. Les meilleurs offrent une autonomie avoisinant les 40h.

Voir le casque Blaupunkt BLP4499 sur Auchan.fr.

Pour les écouteurs, c’est différent dans la mesure où leurs batteries sont logiquement plus petites. L’autonomie annoncée est donc plus faible. Heureusement, tous les écouteurs antibruit sont livrés avec une étui de rangement qui tient aussi lieu de station de recharge, et qui permet généralement de recharger les écouteurs plusieurs fois.

Voir les écouteurs JBL T130 TWS sur Auchan.fr

Enfin, notez que l’autonomie annoncée par le constructeur est toujours en écoute sans réduction active de bruit. Cette fonction consommant de l’énergie, il faudra compte 20 à 30% d’autonomie en moins lorsqu’elle est activée.

Nos recommandations
Guide d'achat Comment bien choisir son casque pour télétravailler ?

Rédigé par Fouad BenchemanPublié le 20 juin 2022La crise sanitaire du COVID-19 a …

  • 0 J'aime
Article SteelSeries Arctis 7+ et Arctis 7P+ : deux casques gamers …

Publié le 28 octobre 2021Pour une concentration et une immersion maximales, les …

  • 0 J'aime