En cours de chargement...

Repas de Noël : quel vin pour quel type de plat ?

Lorsque les périodes de Noël arrivent, on a forcément l’eau à la bouche en pensant au bon repas qui nous attend. Voici un guide simple et pratique « quel vin pour quel type de plat » pour profiter au maximum de toutes les saveurs que nous apporte ce repas.

Apéritif

Pour débuter un bon repas comme celui de Noël, il faut commencer par réveiller ses papilles, et pour cela rien de mieux que les bulles du champagne. Vous pouvez opter pour un champagne brut classique ou un blanc de noirs (raisns blancs à peau noire, champagnes puissants, vineux, qui se caractérisent par des notes de fruits rouges et de fruits noirs) pour un apéritif.

Un blanc de noirs de cépage (type de plan de vigne) pinot Meunier pourra très bien accompagner votre foie gras par la suite.

Entrées

Passons maintenant aux entrées. En ce qui concerne les huîtres, il va falloir un vin qui s’accorde avec leur côté iodé. A cet effet, le meilleur choix sera un vin blanc sec aux arômes fruités.

Pour le foie gras, attention aux idées reçues, si on l’associe avec un vin blanc moelleux ou liquoreux, le risque est de faire saturer vos papilles dû à la grande présence de sucre et ainsi de ne pas pouvoir profiter pleinement de la suite du repas. Notre conseil serait donc soit de vous diriger vers un champagne comme mentionné ci-dessus ou bien vers un vin rouge type Bordeaux, Chinon, Saumur ou Bourgueil, soit de décaler le foie gras entre le plat principal et le dessert pour pouvoir le déguster cette fois-ci avec un vin blanc moelleux ou liquoreux.

Plats

En ce qui concerne les fruits de mer, tels que la langouste, le homard, le crabe, nous vous conseillons un vin blanc avec du caractère et beaucoup d’arômes, vous pouvez donc vous orienter vers la vallée de la Loire.

Pour la volaille à chair blanche, facile, un vin blanc fruité ou épicé mais pas trop fort ou trop doux, comme le blanc de Provence ou du Sud-Ouest, pour qu’il ne prenne pas le pas sur le goût de la volaille. On peut aussi servir un vin rouge, qui doit rester souple, tendre fruités et avec peu de Tanins tel que du Pinot noir d'Alsace, ou du Beaujolais.

En toute logique, pour la volaille à chair rouge, on choisira uniquement du vin rouge puisque cette chair a plus de goût il faut donc un vin plus fort, charnus, aux tanins ronds et moelleux.

Les viandes rouges étant très fortes en goût, il faut un vin fort aussi, le choix s’oriente donc vers un vin rouge plutôt puissant, et aux tanins marqués.

Avec le saumon fumé, un vin blanc sec vif et un peu acide viendra bien s’associer avec le gras du saumon. Un vin frais, jeune, apportera de la légèreté en bouche.

Le saviez-vous ?

Contrairement à certaines idées reçues, la chaleur au moment du service est plus susceptible d’altérer la qualité d’un vin par rapport au froid. Il est important de servir les vins blancs (sauf les grands crus), les vins rosés et les vins rouges jeunes frais.

Fromages

Arrive le plateau de fromage. L’astuce très simple pour ne pas se tromper est d’associer le fromage avec un vin qui vient de la même région.

Pour les fromages à pâtes pressées non cuite comme le saint-nectaire ou le cantal, choisissez un vin blanc sec léger, nous vous conseillons des vins de la vallée de la Loire.

Pour les fromages à pâtes cuites et dures comme le beaufort ou le comté, dirigez-vous vers des vins blancs secs et puissants, un blanc d’Alsace ou un vin jaune du Jura.

Pour les fromages à pâtes molles, deux catégories, les croûtes fleuries et les croûtes lavées. Vous pouvez aller vers du vin rouge, Beaujolais (pas trop corsé) ou Pinot Noir pour les croûtes fleuries. Privilégiez un vin blanc sec et puissant pour les croûtes lavées.

Pour les fromages de chèvre, ce sont des fromages frais que l’on associe avec un vin blanc frais comme le Sancerre.

Pour les fromages au lait de brebis, si c’est un fromage frais, idem que pour le chèvre. Si ça texture est plus ferme comme la tomme, privilégiez un vin blanc sec, si c’est un fromage jeune, dirigez-vous plutôt vers un vin rouge comme un Bordeaux par exemple.

Desserts / Bûches

Pour une bûche au chocolat ou une bûche au café, on sert un vin rouge doux naturel jeune pour préserver le fruit et la fraicheur. Ce dessert sucré s’alliera très bien avec un vin rouge un peu sucré.

Avec une bûche aux fruits rouges, on opte pour un vin rouge sucré voir finement pétillant, afin de finir le repas avec légèreté.

Enfin pour une bûche aux fruits exotiques, on propose un vin blanc doux naturel ou liquoreux à base de muscat. Le côté sucré ira très bien avec le goût de ces fruits.

Le saviez-vous ?

Le champagne brut ne s’accorde pas bien avec les desserts. Le contact avec le sucre durcit le champagne. Choisissez-le donc plutôt en apéritif ou au cours du repas.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Maintenant que vous en savez plus sur le vin et ces assemblages, devenez un expert en choisissant le verre adapté à chacun de vos vins dans la gamme Sélection by Chef&Sommelier actuellement présente en magasin.

verres , verres collector , chef et sommelier
Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter