En cours de chargement...

Retrouver de beaux cheveux après la grossesse

Vous rêvez de conserver la chevelure brillante et épaisse que vous aviez durant votre grossesse ? Ce rêve est possible… à certaines conditions, cependant. A vous de jouer.

Prévenir la perte de cheveux

Très souvent, quelques semaines après l’accouchement (un peu plus si vous allaitez), les cheveux se mettent à tomber et perdent leur superbe, c'est « l'alopécie post-partum". Les causes : un bouleversement hormonal, la fatigue, le stress et parfois un manque de fer. Rien de grave, mais si vous ne voulez pas que ce phénomène devienne sérieux, il faut agir vite… et même anticiper !

Quel traitement anti-chute de cheveux adopter ?

Pour ne pas perdre leur densité ni leur volume, vos cheveux ont besoin de vitamines, de minéraux et d'acides gras afin de renforcer la kératine qui les compose. Faites une cure de gélules capillaires puis, lorsqu'ils commencent à tomber, optez pour les ampoules anti-chute. Appliquez-les en massage pour activer la microcirculation sanguine locale et accélérer la repousse. Il existe également des lotions spécifiques qui agissent directement sur la racine, ainsi que des shampooings fortifiants.

Une nouvelle coiffure pour des cheveux plus forts

Prenez rendez-vous chez votre coiffeur. Changez de coupe ou demandez un rafraîchissement. En perdant de la longueur, vos cheveux gagneront en légèreté et volume. Offrez-leur des soins volumateurs et nourrissants. Pensez aussi à la coloration qui donnera des reflets et beaucoup d’allure à votre chevelure. De nombreuses marques proposent des produits sans ammoniaque qui s’estompent au fil des shampooings.

Attention : quel que soit le produit choisi, vérifiez qu'il est compatible avec l'allaitement au sein.

Chute de cheveux importante : pensez à consulter

Si le phénomène persiste et que vos cheveux tombent par poignées, rendez-vous chez un dermatologue. Après un bilan sanguin (pour vérifier une éventuelle carence en fer), il vous proposera le traitement qui vous convient (cure de multi-vitamines ou un traitement hormonal).

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter