En cours de chargement...

Retrouvez les desserts de votre enfance

Le temps d’un goûter ou d’un dessert, par nostalgie, mais surtout par gourmandise, on adore replonger dans nos souvenirs d’enfance ! Petite sélection des meilleurs « desserts cultes » :

Le biscuit roulé : 

Grand classique des goûters du mercredi, il est à la fois léger (le biscuit ne comporte pas de matière grasse) et très gourmand : commencez par préparer une génoise en fouettant 4 jaunes d’œufs avec 100 g de sucre, puis incorporez 100 g de farine et 4 blancs d’œufs battus en neige. Versez la pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson et faites cuire une dizaine de minutes. Dès la sortie du four, posez le biscuit sur un torchon humide ou une feuille de papier cuisson, tartinez-le généreusement de confiture et roulez le biscuit encore chaud délicatement, sans trop presser pour éviter que la garniture ne s’échappe.

La tarte aux pommes : 

Une pâte brisée ou sucrée recouverte de lamelles de pommes, un peu de sucre, quelques noisettes de beurre, c’est une recette toute simple et intemporelle, que l’on adore servir tiède ! Pensez à parfumer votre pâte avec un zeste de citron râpé ou à y ajouter un peu de poudre d’amande ou de noisettes, pour un résultat encore plus gourmand.

Les crêpes : 

Des piles de crêpes fines et moelleuses, que l’on garnit généreusement de confiture, de chocolat fondu ou de sucre. Voilà un goûter indémodable ! Pour des crêpes plus légères et parfumées, remplacez la moitié de la farine par de la fécule et ajoutez un soupçon d’eau de fleur d’oranger. Les intolérants au lactose pourront remplacer le lait par une boisson végétale au soja ou à l’amande.

Le flan parisien : 

Un dessert régressif à souhait que l’on savourait à la sortie de l’école : sur un fond de pâte brisée vient se glisser une préparation à base de fécule, d’œufs, de crème et de lait. Le secret de la réussite ? Utilisez de la fécule de maïs ou de pomme de terre et non de la farine, sans quoi votre flan sera trop compact et ferme !

Les madeleines : 

Avec leur petite bosse dodue, elles sont un véritable appel à la gourmandise. Quelques petites astuces pour les réussir parfaitement : utilisez du beurre fondu (qui va donner une texture dense à la madeleine), remplissez les moules aux ¾, et laissez votre plaque de madeleines crues au frais au moins 1 h avant d’enfourner : vous obtiendrez ainsi des bosses parfaites (grâce au choc thermique entre le froid du réfrigérateur et la chaleur du four) et un goût plus intense. Et pour varier les plaisirs, parfumez vos madeleines avec un zeste de citron, une touche de miel ou des pépites de chocolat.

Le riz au lait : 

Onctueux et gourmand, il se savoure encore tiède. Pour qu’il soit tendre et soyeux à souhait, le choix des ingrédients est primordial. Utilisez de préférence du lait entier (le top du top étant le lait cru de ferme !), et optez pour du riz rond, sans le rincer (cela aurait pour conséquence de le débarrasser de son amidon, et donc de son onctuosité). Une fois le riz versé dans le lait (que vous aurez parfumé de vanille et/ou de cannelle), portez à ébullition puis faites cuire à feu doux en remuant régulièrement. Certains chefs pâtissiers préconisent de ne sucrer le riz qu’en toute fin de cuisson, car le sucre aurait tendance à ralentir la cuisson du riz. Enfin, laissez refroidir votre riz et servez-le tel quel, ou avec une compotée de fruits ou un coulis de chocolat, pour les plus gourmands !

La mousse au chocolat : 

Préparée avec des blancs d’œufs battus en neige et/ou de la crème fouettée, elle fait toujours l’unanimité, qu’elle soit concoctée avec du chocolat noir ou au lait.

Les « vegans » la réalisent même avec du tofu soyeux ou du jus de pois chiche fouetté qui remplace à merveille les blancs en neige ! La recette est toute simple : fouettez le jus d’une boîte de pois chiches jusqu’à obtenir une texture de blancs en neige et incorporez-les délicatement à 150 g de chocolat fondu.

Le marbré : 

Facile et rapide à réaliser et toujours bluffant, ses vagues de chocolat et de vanille réveillent les papilles et régalent toujours autant (et pas que les enfants !). La base du gâteau est très simple puisqu’il s’agit d’une pâte classique de gâteau au yaourt que l’on va diviser en deux parts égales. L’une sera « nature » (au besoin, on peut la parfumer d’un peu de vanille) et l’autre sera agrémentée de chocolat fondu et de cacao. Pour obtenir ce fameux effet marbré, il suffit de verser dans le moule à cake un tiers de la pâte nature, puis de lisser la surface et de recouvrir avec la moitié de la pâte au chocolat. Ajoutez de nouveau un tiers de la pâte nature, puis le reste de pâte au chocolat (en lissant bien la surface à chaque fois) et recouvrez avec le reste de pâte nature. Ne reste plus qu’à enfourner pour 45 min de cuisson avant de se régaler.

On aurait pu également citer les gaufres, les sablés ou le pain d’épices… A chacun sa madeleine de Proust !

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Recette Sabayon champagne-framboises

Dans un saladier, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange …

Recette Biscottis choco/orange et choco/citron

Préchauffez le four à 180 °C (th. 6).  Dans un saladier, mélangez ensemble la …

Recette Truffes vegan au chocolat noisette

Faites fondre le chocolat au bain-marie et ajoutez la crème végétale et l'huile de coco, …