En cours de chargement...

De la salicorne dans nos assiettes !

Avec ses faux airs de mini-asperges vertes, la salicorne intrigue. Algue ? Plante grasse ? Perdu !
La salicorne est une plante marine délicieuse, qui pousse sur l’ensemble du littoral français. Et si vous échangiez vos haricots verts contre cette nouvelle sensation iodée le temps d’un dîner ?

Une pointe de sel de mer

La salicorne, dont le nom signifie littéralement « corne salée », est un secret de gourmet bien gardé ! Selon les régions, on l’appelle aussi « passe-pierre », « salicot » ou « haricot de mer ». Cette plante sans feuilles est facilement reconnaissable à ses tiges vert vif, qu’on récolte jeunes alors qu’elles sont bien tendres. Leur goût d’iode et de sel en fait un accompagnement original pour les poissons ou les viandes blanches, mais on les apprécie aussi marinées dans du vinaigre, comme des cornichons.

Un trésor à ramasser et à protéger

La salicorne est très courante tout le long du littoral français. Son ramassage est autorisé sous certaines conditions, il est alors possible, comme pour les champignons, de déguster sa propre cueillette ! Plus surprenant, on trouve également des salicornes dans certains marais salés et plaines minières d’Alsace et de Lorraine. Mais comme elle est rare dans ces régions, elle est protégée et on ne peut donc pas la cueillir.

Un peu d’océan à la maison

Pour les préparer, rien de plus simple : il suffit de les faire cuire à l’eau comme des haricots verts, sans saler l’eau. On les fait ensuite revenir rapidement à la poêle dans une petite noix de beurre. C’est prêt !

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter