En cours de chargement...

Samsung veut surpasser Qualcomm avec son Exynos 1080

Publié le 16 novembre 2020

Le fabricant coréen équipe une partie de ses smartphones avec ses propres puces et une autre partie avec des processeurs signés Qualcomm. Toutefois les capacités des composants ne se valent pas nécessairement d’une marque à l’autre et avec sa dernière-née, Samsung espère dépasser son concurrent.

Le sud-coréen vient d’officialiser ses nouvelles puces dédiées aux smartphones haut-de-gamme. Jusqu’alors, le groupe n’était pas parvenu à proposer une performance qui égalait celle des puces Qualcomm Snapdragon et a travaillé dur pour combler son retard.

Baptisée Exynos 1080, elle devrait être particulièrement avancée selon les informations détaillées présentées lors de l’évènement par le groupe. Techniquement, cette puce est gravée en 5 nm, soit la première de ce type conçue par Samsung. Elle compte pas moins de 8 coeurs dont un coeur ARM Cortex-A78 cadencé à 2,8 GHz, trois autres cadencés à 2,6 GHz destinés à apporter la performance et enfin 4 autres Cortex-A55 cadencés à 2 GHz visant à limiter les consommations d’énergie.

Selon les premiers détails apportés par Samsung, cette puce augmenterait de 100% ses performances comparé à son prédécesseur l’Exynos 990. La performance graphique serait quant à elle multipliée par 2,3.

Grâce à toutes ces avancées majeures, l’Exynos 1080 peut faire face à toutes les technologies innovantes susceptibles d’être lancées courant 2021.

200 Mpx, WQHD+, dernières normes réseau : tout est pris en charge

Comme le rapporte Samsung, les smartphones qui en seront équipés pourraient embarquer jusqu’à six caméras, portant la résolution totale prise en charge à 200 Mégapixels. De quoi permettre aux amateurs de photographie les plus exigeants de satisfaire leur soif de créativité, avec un rendu le plus précis et le plus naturel possible, le tout boosté par une intelligence artificielle elle aussi accélérée et plus performante.

En termes de vidéo, les smartphones concernés pourraient filmer en 4K et pourraient éditer facilement des vidéos en HDR 10+.

Toujours en terme de rendus et d’affichage, cette puce pourrait supporter des écrans à très haute définition (WQHD+ avec 90 GHz de taux de rafraichissement, pouvant être rehaussé à 144 Hz avec une dalle FHD+).

Pour ce qui est des autres technologies réseau, l’Exynos 1080 serait compatible avec la 5G naturellement, mais à la fois en basse fréquences et mmWave, pour une vitesse de téléchargement décuplée capable d’atteindre un maximum de 5,1 Gbps. En parallèle, elle serait adaptée au WiFi 6 et au Bluetooth 5.2.

Des débouchés pour des smartphones innovants

Si les possibilités offertes n’impliquent pas que Samsung les utilisera à plein, l’Exynos 1080 laisse présager de belles perpectives et surtout des innovations au niveau des smartphones en eux-mêmes. Les montées en gamme des Galaxy S21/30 ou encore des Galaxy Note 21 pourraient être marquées par des capteurs photos remarquables, avec des résolutions encore jamais obtenues à ce jour, y compris pour des marques comme Xiaomi qui misent particulièrement sur cette fonctionnalité pour attirer les mobinautes.

L’attente ne devrait pas être longue avant de découvrir les premières nouveautés, sachant que l’Unpacked 2021 dédiée au Galaxy S21 est prévue pour la mi-janvier. 

Nos recommandations
Guide d'achat Quel smartphone Samsung entre 300 et 500 euros choisir ?

Publié le 13 novembre 2020On ne présente plus Samsung, leader du marché depuis de …

  • 1 J'aime
Article Samsung regagne le podium, Apple recule à la 4ème place

Publié le 3 novembre 2020Le classement des ventes des constructeurs de smartphones vient …

  • 0 J'aime
Article Galaxy S21/30 Ultra : la fiche technique révélée

Publié le 29 octobre 2020Alors que nous nous approchons à grands pas du lancement des …

  • 0 J'aime