En cours de chargement...

Sony ouvre un département spécial IA

Publié le 10 décembre 2019

Le géant japonais Sony vient d’annoncer officiellement le lancement d’une nouvelle branche d’activité. Il s’agit d’un pôle de recherche et développement totalement dédié à l’intelligence artificielle.

Le groupe veut innover en intelligence artificielle à l’échelle mondiale. La direction a donc décidé d’implanter des centres de recherche et développement dans trois zones stratégiques que sont le Japon, d’où est natif le conglomérat, les États-Unis et l’Europe. Pour l’heure, nous n’avons pas de précision exacte quant à sa localisation sur le Vieux Continent.

Cette entité baptisée  « Sony AI » ne travaillera pas de façon globale et éparse sur l’IA mais elle sera spécialisée dans trois domaines phares que sont les capteurs pour caméras et appareils photo, les jeux vidéo, ainsi que la cuisine. L’IA sera donc d’autant plus présente dans les jeux et les consoles, mais aussi plus perfectionnée dans l’optique, comme c’est déjà quelque peu le cas sur les smartphones de dernière génération qui proposent une aide à la prise de vue.

Aussi, si les deux premiers segments ne sont pas surprenants du fait de l’implantation et de la reconnaissance de Sony dans ces secteurs des nouvelles technologies, l’alimentation constitue quant à elle une première pour le groupe.

« Libérer l'imagination et la créativité humaines grâce à l'intelligence artificielle »

Il s’agit en effet d’un marché porteur, qui a le vent en poupe depuis quelques années. Face à la montée en puissance des émissions culinaires, nombre d’amateurs reviennent aux fourneaux et redécouvrent les plaisirs de la cuisine. Or, elle se veut de plus en plus inventive et la plupart des cuisiniers en herbe ne sont pas contre l’aide de la technologie pour parfaire leurs plats. Par exemple, l’IA pourrait aider à contrôler la température, à indiquer quand retourner un aliment. L’intervention humaine restera de rigueur mais elle sera guidée et accompagnée par la machine. Quant aux grands chefs, l’intelligence artificielle devrait leur permettre d’accroître leur niveau de créativité d’améliorer la faisabilité des plats les plus fous et les plus surprenants.

Sony n’est toutefois pas le seul ni le premier à penser implanter l’intelligence artificielle au sein du monde de la gastronomie. La société concurrente McCormick a en effet signé début 2019 un partenariat en ce sens avec le géant IBM.

A travers ce projet, Sony souhaite « remplir le monde d'émotion, grâce au pouvoir de la créativité et de la technologie ».

La filiale « Sony AI » sera dirigée par Hiroaki Kitano, qui était au préalable directeur des laboratoires de science informatique du groupe. Ce dernier à particulièrement à cœur de miser sur l’IA mais de la meilleure façon qui soit, c’est-à-dire tout en préservant une certaine éthique. En effet, l’IA a pour but d’aider à la prise de décision ou d’intervenir à la place de l’homme, en analysant tous les paramètres qui entrent en jeu, ce qui parfois pourrait aboutir à des interventions excessives. 

Nos recommandations
Article Samsung Galaxy Tab S7 : les caractéristiques en fuite

Publié le 15 juillet 2020Habituellement, ce sont les leakers qui nous délivrent les …

  • 0 J'aime
Article Moto G 5G Plus : quand la 5G devient abordable

Publié le 14 juillet 2020Motorola apporte une belle surprise avec son nouveau smartphone …

  • 0 J'aime
Article LG : lancement de son smartphone enroulable début 2021

Publié le 13 juillet 2020Depuis 2019, le fabricant coréen LG fait parler de lui avec un …

  • 0 J'aime