En cours de chargement...

Un spirit free, ça vous dit ?

Après les cocktails vierges, sans alcools et les mocktails, le spirit free est la dernière tendance dans les bars en vogue. Idéal pour ceux qui veulent boire des coups sans risquer la gueule de bois et sans faire l’impasse sur le goût d’un cocktail alcoolisé, il a déjà séduit les plus réticents.

La tendance du moment est au manger mieux : moins gras, moins sucré, moins salé et surtout plus équilibré. Un phénomène qui s’est même invité à l’heure du sacro-saint apéro avec l’émergence d’une nouvelle mode : le sans-alcool.

Sans alcool, la fête est plus folle !

Qui l’eût cru ? Les cocktails sans alcool sont désormais plébiscités en terrasse et dans les bars, confirmant ce slogan que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître : « Sans alcool, la fête est plus folle ! ». Longtemps réduites aux appellations « virgin », se résumant bien trop souvent à une fade association de jus de fruits, ces recettes non-alcoolisées ont su se réinventer. Résultat, elles représentent aujourd’hui une commande sur cinq(1) dans les grandes villes.

Le mocktail est mort, vive le spirit free !

Mais ne parlez plus de cocktail sans alcool, de cocktail vierge ou même de mocktail, au risque de froisser votre barman ou barmaid préféré(e) avec ces termes jugés péjoratifs, et has-been ! Soyez moderne et commandez plutôt un « spirit free(2) ».

La promesse ? Moins d’ivresse (forcément !), un shot de saveurs, une bonne dose de créativité et un soupçon de surprise. Sirops de fleurs, infusions, macérations, mélasses mais aussi épices, herbes aromatiques, fruits et légumes sont quelques-uns des ingrédients utilisés par les barmen pour concocter leurs délicieux élixirs et reproduire le goût d’un cocktail alcoolisé, sans son élément clé.

À consommer sans modération !

Alors, on y succombe ou pas ? Yes, of course ! Exit la désagréable gueule du bois des lendemains de soirée trop arrosée, les spirit free se consomment sans modération. Autre avantage : l’absence d’alcool est souvent synonyme de moindre coût. Alors, que demande le peuple ?

Le low-alcohol, quésaco ?

Vous savez maintenant tout (ou presque) du spirit free, mais connaissez-vous le low-alcohol ?
Le concept : composer des cocktails à base de spiritueux à très faible degré d’alcool, comme le Spritz, par exemple.

Sources :
(1) Bars à cocktails à Paris : le boom du sans alcool ! Le Parisien, janvier 2019
(2) Spirit free : sans spiritueux, en Français.

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter