En cours de chargement...

Test de la Galaxy Watch Active : elle a tout pour elle, sauf l’autonomie

Publié le 8 juillet 2019

Lancée en mars dernier, la Galaxy Watch Active est l’alternative petit format des imposantes Galaxy Watch. Nous l’avons testée pendant quelques semaines.

Petite et discrète, la Watch Active se veut, à la manière de la Fitbit Versa, une alternative pour les sportifs raisonnables, mais qui restent des utilisateurs nomades ultra-connectés. Son design élégant et passe-partout en fait un accessoire facile à porter, et ses fonctionnalités multiples devraient satisfaire les sportifs modérés. En revanche, pour les superactifs, un produit comme la Samsung Galaxy Watch sera un choix plus pertinent.

Design et port du bracelet

Au déballage, il faut avouer que cette Galaxy Watch Active, quoi qu’on en dise, va séduire celles et ceux qui ont les poignets fins puisqu’elle ne dépasse pas les 40 mm de diamètre de boîtier. Enfin une montre connectée avec un cadran qui ne donne pas l’impression de manger la moitié de l’avant-bras, qui sait se faire discrète et qui en plus possède une certaine allure. Pour ce test, nous avons reçu un modèle rose doré, certes plus féminin, mais le boîtier gris ou noir est également du plus bel effet.

L’affichage, lui aussi, a été soigné. Samsung propose ainsi une montre équipée d’un écran Amoled Full Color de 1,1 pouce en Gorilla Glass 3. Cet écran doté d’une belle colorimétrie et d’une luminosité réglable est un outil très agréable pour l’utilisation au quotidien.

Comme sur les bracelets concurrents, il est à noter également que le mode « Activation par rotation du poignet » peut être activé par défaut. Une option qui risque de vous rendre aveugle de nuit. Heureusement, Samsung, prévoyant, a intégré un mode « Ne pas déranger » qui permet au produit de ne pas s’allumer si vous tournez malencontreusement le poignet pendant une phase de sommeil agité.

Suivi sportif

Malgré tout, les adeptes de l’exercice ne seront pas en reste sur ce produit puisque la Watch Active inclut, via une liste, presque 40 types d’exercices différents. Et il est possible de les compléter par d’autres sessions sportives ou relaxantes en passant par l’application Samsung Health, très complète.

Via Samsung Health, vous pourrez également accéder au suivi de votre santé : votre poids, votre sommeil, vos activités ou encore vos données cardiaques. En appuyant sur chaque menu, une fiche détaillée apparaît.

Au final, l’application s’avère assez intuitive et facile à utiliser.

Côté activités, la Samsung Galaxy Watch Active devrait vous suivre partout puisqu’elle est étanche 5ATM. Natation et autres sports nautiques ne lui poseront donc pas de souci.

La montre répond enfin plutôt bien dans la détection des activités et de l’activité physique. Elle sera une bonne alliée de maintien en forme puisque vous pourrez la régler pour qu’elle vous rappelle régulièrement de faire quelques mouvements dans une journée de travail.

Vie quotidienne

Pour ce qui est de l’utilisation quotidienne, la Watch Active est un compagnon très appréciable. Sa connectivité est excellente tant qu’elle ne dépasse pas la barre théorique des dix mètres de portée du Bluetooth 4.2, et les notifications sont transmises sans aucun souci. Si jamais vous vous déconnectez de votre mobile, vous en êtes notifié par une faible vibration.

le capteur cardiaque de la montre, très efficace et précis

Il est également possible de répondre à vos messages depuis la montre. Soit en passant par un listing de réponses préenregistrées et modifiables depuis l’application Galaxy Wearable, soit en passant directement par le micro intégré ou un clavier T9 prévu à cet effet. Un outil plus que pratique pour ceux qui ne souhaitent pas sortir leur smartphone toutes les trois minutes.

Le store d’applications est, quant à lui, toujours aussi complet, mais toujours aussi fouillis. Les cadrans ne sont pas classés, pas plus que le reste des applications. Un petit défaut auquel Samsung pourrait pallier assez facilement. Chez Fitbit typiquement, le classement est clair (même si l’offre est bien inférieure).

On regrette d’ailleurs que le produit ne propose pas, à l’instar de Fitbit, un suivi du cycle féminin. Cela reste un moyen confortable et pratique d’avoir un œil sur le déroulé du mois et on apprécie de n’avoir qu’une seule interface pour effectuer un check-up complet de sa santé, cycle menstruel compris.

En revanche, on salue la présence d’une puce NFC, qui permet d’utiliser le paiement sans contact, notamment en passant par l’application Samsung Pay.

Conclusion

Dans l’ensemble, on ne peut que saluer cette montre connectée. Elle présente une multitude d’atouts qui en font un compagnon du quotidien plus qu’appréciable. La connectivité avec le téléphone est excellente, les options de réponses et le store d’applications se révèlent très complets. Côté design, rien à redire, on est face à un produit discret et élégant qui sait se faire oublier au poignet et qui ressemble à une vraie belle montre. Son écran est lumineux, et la navigation, fluide. Son seul défaut repose sur sa très faible autonomie. En utilisation classique, la Samsung Galaxy Watch Active ne tiendra pas plus d’un jour et demi avant de rendre l’âme. Cela implique donc de partir avec le socle de chargement dans la poche pour éviter de se retrouver inopinément en panne de batterie.

le chargeur, allié indispensable face à l'autonomie du produit

En bref, la Galaxy Watch Active est un excellent compagnon pour les sportifs et les utilisateurs connectés, qui souffre uniquement d’une batterie à la trop faible autonomie. Mis à part ce défaut sur lequel la marque devrait travailler (car ce n’est pas la première fois qu’un produit Samsung nous déçoit sur ce point), la Watch Active est un accessoire très abouti, tant par son aspect esthétique que par la finesse de son système d’exploitation Tizen. Un coup de cœur pour la rédaction, donc. 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Les États-Unis accordent un nouveau sursis de trois mois à …

Publié le 22 août 2019Le gouvernement américain, au terme des trois mois accordés à …

Article Un capteur Samsung de 108 Mpx bientôt sur les smartphones ?

Publié le 21 août 2019Il y a une semaine, Samsung, en partenariat avec le géant chinois …

Article Deux smartphones retirés de la vente par l’ANFR

Publié le 21 août 2019L’ANFR (Agence nationale des fréquences) vient d’interdire la vente …