En cours de chargement...

Test du Honor 20 : Un très bon produit qui peut mieux faire en photos

Publié le 19 août 2019

Testé par la rédaction d’Auchan&moi, nous vous dévoilons nos premières impressions sur le Honor 20, quelques jours avant la sortie du Honor 20 Pro.

Présenté en mai dernier, le Honor 20 est arrivé littéralement 24 heures après l’annonce par le président Trump du blacklisting des produits Huawei pour les entreprises américaines. C’est donc dans un contexte tendu que la marque a annoncé l’un de ses produits phare de l’année. Si aujourd’hui, l’horizon s’éclaircit pour Honor et Huawei, cela n’a pas empêché les consommateurs de prouver (malgré quelques craintes) leur attachement aux deux marques. Et à raison, puisque le Honor 20, disponible depuis le 21 juin dernier, est un produit abordable au bon rapport qualité/prix que la rédaction d’Auchan a pu tester pendant une semaine.

Design et prise en main

Avec son « petit » format et son écran de 6,26 pouces, le Honor 20 tient plutôt bien en main. À titre comparatif, il est un peu plus petit que son cousin le View 20 qui, lui, caracole à 6,4 pouces. Un ratio qui ne dégrade cependant pas l’expérience de navigation puisque l’écran occupe plus de 84 % de la surface avant du mobile. À l’instar du Samsung S10e, il présente un design aux courbes rondes, plutôt fin et agréable à prendre en main.

Sur la face avant, on note que comme sur le Honor View 20, le Honor 20 est équipé d’un écran percé en haut à gauche par le module photo de 32 Mpx.

Sur le côté de l’appareil, on retrouve le lecteur d’empreinte qui, comme sur le Samsung Galaxy S10e, sert également de bouton de déverrouillage. Un outil à la fois utile et parfois piégeux. En effet, si vous voulez juste consulter l’heure, mais que vous appuyez sur le bouton avec le doigt enregistré, tout se déverrouille. Ce qui n’est pas spécialement pratique.

On retrouve enfin un port USB-C, un tiroir SIM permettant d’accueillir deux nano SIM, mais pas de carte microSD, et pas de port Jack 3,5 mm. Il faudra donc composer avec l’adaptateur USB-C vers Jack présent dans la boîte.

Navigation et fluidité

Le Honor 20, comme tous les derniers produits de la firme Huawei, bénéficie de la présence d’Android Pie natif. Depuis les déclarations du gouvernement américain, le passage à Android Q semblait incertain, cependant le ton s’est radouci, et les dernières semaines ont ramené Huawei dans la course aux mises à jour Android (avec notamment la confirmation du Mate 20 Pro dans la liste des mobiles éligibles à la version bêta d’Android Q et une annonce sur la gamme P30). Magic UI, la surcouche version Honor du EMUI de Huawei est également de la partie avec la dernière version 2.1.0. On ne peut donc qu’espérer le meilleur pour la suite de la collaboration entre le géant de la téléphonie et les États-Unis.

On notera cependant que sur cette mouture de Magic UI, point de mode sombre à l’horizon. Ce dernier est en effet réservé aux produits équipés d’un écran AMOLED. Le Honor 20 n’en est donc pas équipé, pas plus que le View 20. Reste à savoir si le Honor 20 Pro bénéficie de cette caractéristique, fort utile au demeurant puisqu’elle permet d’économiser un peu de batterie.

Pour ce qui est de la navigation, pendant notre période de test, rien à dire, la fluidité est au rendez-vous. Aucun ralentissement n’a été à déplorer, ni aucun freeze.

Ces bons résultats doivent beaucoup aux 6 Go de RAM et au processeur Kirin 980. À cela, il faut ajouter quelque 128 Go de mémoire de stockage qui ne pourront malheureusement pas être étendu puisque le tiroir SIM ne contient que la place pour deux cartes nanoSIM, mais aucun emplacement pour l’ajout d’une carte microSD.

On notera enfin la présence d’une batterie de 3750 mAh, plutôt performante puisque le mobile atteint facilement les 48 heures d’autonomie avant de rendre l’âme et cela, même en utilisation intensive (devinez qui s’est remis à Pokémon Go ?).

Côté sécurité, le mobile bénéficie de la reconnaissance faciale et d’un lecteur d’empreintes plutôt performant. Comme sur le Samsung S10e, il est placé sur le côté en lieu et place du bouton de mise sous tension. Un deux-en-un qui peut s’avérer lassant sur le long terme lorsque vous ne souhaitez qu’appuyer pour voir l’heure et que votre doigt déverrouille le mobile en même temps. On notera cependant par cette mésaventure que le capteur est sensible et répond rapidement.

Photographie

Côté photo, le Honor 20 offre une qualité d’image très honorable, même s’il n’égale pas son cousin le Honor View 20 sorti en début d’année.

Il est pourtant équipé d’un très beau quadruple capteur de 48 +16 +2 +2 Mpx. Le principal de 48 Mpx, un Sony Exmor 586 est dédié à la définition de l’image. Le second de 16 Mpx est dédié à la photographie en ultra grand-angle. Le troisième de 2 Mpx permet, quant à lui, d’optimiser la profondeur de champ, et le dernier capteur, lui aussi de 2 Mpx, est dédié à la macrophotographie.

Avec toute cette technologie embarquée, la rédaction s’attendait presque à la qualité d’image d’un P30, ou tout du moins d’un Honor View 20. Mais il faut se rendre à l’évidence : si le rendu des images s’avère très acceptable en pleine journée, la correction logicielle applique malheureusement un lissage de l’image important qui lui fait perdre en qualité. Le constat s’effectue d’ailleurs aussi bien sur les images prises en journée que sur les clichés nocturnes. Un petit point négatif que l’on espère voir disparaître sur la mouture Pro du Honor 20.

prise de vue en fin de journée
prise de vue nocturne, le lissage fait perdre une certaine quantité de détails
On note cependant que la profondeur de champ est parfaitement gérée

Côté caméra arrière, le verdict sera donc intraitable : bon appareil, mais peut mieux faire.

Côté caméra avant, le constructeur chinois a choisi d’implémenter un capteur sous l’écran, comme sur le Honor View 20, à la différence près que, contrairement aux 25 Mpx de son aîné, le Honor 20 propose un module de 32 Mpx. Côté selfie, le rendu est bon, mais souffre également d’un petit manque de définition.

On regrette donc que l’appareil d’un tel smartphone, bien qu’il reste performant, offre des rendus de qualité inférieure à celle d’un modèle de quelques mois son aîné.

Pour le reste, il faut saluer l’intégration de l’ensemble des modes de prise de vue que l’on retrouve sur les produits Honor et Huawei. Le grand-angle est particulièrement appréciable, même s’il faut souligner un léger flou sur les bords de l’image.

En bref

Le Honor 20 classique présente de nombreuses qualités. C’est un beau mobile, performant, fluide, et fiable sur la durée. Il propose de surcroît de nombreuses innovations comme son capteur d’empreinte intégré au bouton d’allumage et un appareil frontal intégré sous l’écran. Il est en outre parmi les rares modèles à intégrer quatre capteurs arrière. Dans une utilisation quotidienne, le Honor 20 devrait satisfaire des utilisateurs exigeants qui n’ont pas de temps à perdre avec des soucis de latence ou un logiciel qui ne répond pas au quart de tour. En revanche, les amateurs de photographie risquent d’être déçus par la qualité des images, et se rabattront sans trop hésiter sur le Honor View 20 qui ne proposait certes que deux capteurs, mais avec une qualité d’image exceptionnelle.

Le Honor 20 est proposé au prix de 499,90 euros

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Oh appli Day !

Publié le 6 septembre 2019Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur …

Article IFA 2019 : Samsung rééquipe toute la maison

Publié le 5 septembre 2019Lors du salon de Berlin, la marque sud-coréenne a abordé un …

Article Audio-Technica présente deux nouvelles références …

Publié le 4 septembre 2019La firme japonaise Audio-Technica présente en ce début d’IFA, …