En cours de chargement...

Un mois avec le Huawei Mate 20 Pro : il a presque tout pour lui

Publié le 04 décembre 2018

Le Mate 20 Pro était le smartphone attendu par beaucoup. Présenté mi-octobre par Huawei, c’est l’un des premiers produits à accueillir, côté logiciel, Android Pie, et, côté mécanique, un capteur d’empreintes sous l’écran. La rédaction a pu tester pendant un mois le fleuron du fabricant chinois.

Chaque fin d’année voit apparaître une nouvelle génération de Huawei Mate. La barre avait déjà été placée haut l’an passé, avec la présentation du Mate 10 Pro, qui faisait la part belle à la photographie. Le cru 2018 n’a rien à envier à son prédécesseur. Trois capteurs photo, comme sur le Huawei P20 Pro, sont complétés par des améliorations plus que bienvenues : un capteur d’empreintes caché sous l’écran, un processeur Kirin 980 ultrapuissant, ou encore la présence native du tout nouveau Android Pie… Ce dernier Mate 20 Pro promet de conforter Huawei comme numéro deux du marché.

Prise en main

Écran incurvé à la Samsung, notch façon Apple, capteur d’empreintes sous l’écran comme chez Vivo… l’aspect de ce Huawei Mate 20 Pro est tout sauf celui d’un Mate. C’est un pari risqué qu’a pris le constructeur chinois, mais il faut avouer qu’il s’avère payant. La prise en main est agréable, le capteur d’empreintes, placé sous l’écran, est réactif, et le grand écran de 6,4 pouces occupe quasiment toute la face avant du mobile. À l’arrière, Huawei a fait le choix de placer un carré photographique composé de trois capteurs arrière et d’un flash. Plutôt fin, ce grand module photo reste malgré tout discret. La texture est, elle aussi, une autre particularité du Mate 20 Pro. En effet, pour les modèles bleu et vert, le constructeur a choisi un dos strié en relief. L’avantage ? Non seulement il retient moins les traces de doigt que les modèles noir et midnight blue, mais il offre une meilleure préhension. Sur les modèles à dos lisse, le mobile a, en effet, tendance à glisser davantage.

Sous le produit, on trouve l’habituel port USB-C et… surprise : le tiroir de carte SIM, qui, petite nouveauté, permet d’introduire soit deux nanoSIM, soit une nanoSIM et une carte de stockage nanoSD. Ce type de cartes est un format propriétaire, qui ne se trouve que chez Huawei et permet d’augmenter la mémoire de stockage jusqu’à 256 Go. Son seul intérêt pour le moment est de présenter un format parfaitement substituable à la carte nanoSIM. L’absence d’espace perdu est donc le principal argument en faveur de ce nouveau type de carte de stockage. Reste à savoir si d’autres constructeurs en dehors d’Honor, filiale de Huawei, suivront le mouvement.

Navigation et fluidité

En termes d’utilisation quotidienne, le Huawei Mate 20 Pro ne devrait décevoir personne. Rapide, fluide, il bénéficie des derniers logiciels d’exploitation. Côté version d’Android, le Mate 20 est l’un des premiers à tourner sous Pie (la version 9), et côté surcouche, il faudra compter sur EMUI 9.0. C’est l’assurance d’un smartphone au top de sa forme et ce pour longtemps.

Si l’on se penche du côté du processeur, on constatera que le Huawei Mate 20 Pro bénéficie du Kirin 980, celui-là même qui a été présenté en septembre 2018 à l’IFA de Berlin. Le smartphone ne souffre donc d’aucun ralentissement, ce quel que soit le type ou le nombre d’applications lancées.

Côté autonomie, le constructeur a intégré une batterie monstre de 4 200 mAh, qui assure au smartphone de tenir un bon jour et demi en utilisation intense. Si vous êtes parcimonieux, il est possible d’aller au-delà des deux jours. Au-delà de son autonomie, le Huawei Mate 20 Pro possède la Quick charge d’une part, et peut se charger sans fil d’autre part. En utilisant le chargeur Huawei, il est possible de recouvrer en une demi-heure les trois quarts de la batterie. Petit bonus, le Huawei Mate 20 Pro peut faire office de chargeur externe, puisqu’il est doté de la charge sans fil inversée : collez le mobile contre le récepteur de charge Qi d’un autre téléphone à charge sans fil, et c’est tout. En quelques secondes, l’autre téléphone commence à reprendre de la batterie.

Côté sécurité, le constructeur chinois a également fait fort. Non content d’installer un capteur d’empreintes sous l’écran, qui s’avère extrêmement réactif, son système de reconnaissance faciale 3D unlock, à l’image de celui d’Apple, est sacrément efficace. Il est rapide, mais surtout, il sait reconnaître un visage, y compris dans l’obscurité quasi totale, et, qui plus est, sans se laisser berner par une photographie.

À noter également, les performances du smartphone, qui sont excellentes. Et les 6 Go de RAM couplées à 128 Go de mémoire vive confortent les impressions. Aucun ralentissement n’est perceptible, et ce, quel que soit le nombre d’applications ouvertes ou utilisées. Il faut par ailleurs souligner que Huawei ayant intégré un système d’intelligence artificielle plutôt puissant, le téléphone optimise les ressources allouées à chaque application en fonction de leur utilisation. Une application de lecture de journaux, par exemple, qui n’a pas besoin d’un déploiement en énergie très important, sera moins fournie qu’un jeu complexe qui, lui, demande une plus grande réactivité.

Et la technique permet aussi d’optimiser la consommation de la batterie : les applications qui tournent en arrière-plan sans être utilisées seront également moins « nourries » en ressources.

Côté solidité, il faut saluer la présence d’une certification IP68, qui protège donc ce modèle de la poussière et d’une immersion sous l’eau au-delà d’un mètre.

Enfin, concernant le son, on apprécie sa clarté, bien que le constructeur ait fait le choix de placer son haut-parleur au niveau du port USB-C. Rassurez-vous cependant, lorsque le smartphone est en charge, le haut-parleur ne souffre pas d’un son étouffé. Ouf ! Ce Mate 20 Pro est par ailleurs fourni avec une paire d’écouteurs USB-C et un adaptateur USB-C vers Jack.

Presque parfait en photo, mais peut-être moins qu’un P20 Pro

Du côté de la photographie, comme toujours sur les modèles haut de gamme de chez Huawei, aucune déception, la qualité est là. Et comme sur le P20 Pro, le constructeur a placé trois capteurs photo et un flash. Seule différence ? Cette fois-ci le module est en carré et est situé au centre du mobile. 

À l’utilisation, la rédaction avoue avoir, étonnamment, une petite préférence pour la qualité photographique du P20 Pro, mais le Mate 20 Pro offre un panel d’options plus qu’utiles, et que ne propose pas son prédécesseur.

On notera, par exemple, le mode Super grand angle, qui permet de saisir une scène dans sa quasi-totalité. Pour comparaison, nous avons pris en photo une scène similaire aux deux focales.

À gauche le zoom x1 sans le mode couleurs intense. À droite, le zoom x0,6 avec le mode couleurs intenses activé

En revanche, petite déception sur le mode nuit, qui, de notre point de vue, accentue un peu trop les détails, contrairement à celui du P20 Pro, qui avait réussi à donner des images de nuit nettes sans trop accrocher l’œil. Alors qu’à l’utilisation, le mode automatique de nuit donne de très bons résultats, y compris sur la netteté.

À gauche, le mode photo classique sans utilisation d'un filtre IA. À droite, le mode prise de vue nocturne.

Concernant l’intelligence artificielle, si Huawei a su rendre son système très réactif, il lui arrive parfois de manquer de discernement, à la fois dans l’identification d’une scène comme dans les réglages qui lui sont appliqués. Nous avons parfois dû faire face à une colorimétrie trop peu saturée, par exemple, lors de la prise de vue de feuilles d’automne, ou encore à des petites blagues de la part du logiciel, prenant un chat pour un bâtiment historique (il est vrai que l’animal mériterait d’être qualifié de monument, m’enfin quand même).

on note que le mode feuilles d'automne ne propose pas une saturation des couleurs à laquelle on pourrait s'attendre

On apprécie cependant la multitude d’options qu’offre le module photo du Mate 20 Pro, en passant par ses différents modes : Ouverture du diaphragme, Portrait, Qmoji, Cliché nocturne ou encore options bonus comme la pose longue, la prise de vue panoramique, le panorama 3D ou la prise de vue sous l’eau (à compléter par une coque spéciale conçue par le constructeur). Bref, vous ne devriez pas vous ennuyer.

Mention spéciale également au système de scanner 3D mis en place ; présenté en octobre, son application est disponible depuis peu. Si l’application manque pour le moment d’intuitivité, avec un peu d’entraînement, elle devrait permettre d’obtenir un résultat acceptable bien qu’un peu angoissant (imaginez un peu une de vos peluches danser de manière tout à fait désarticulée à cause du lissage opéré par l’application).

En bref

Allons-y sans détour : le Huawei Mate 20 Pro est l’un de nos coups de cœur de fin d’année. Le constructeur chinois se dispute la première place avec Samsung et son Galaxy Note 9, et les deux produits sont clairement les vainqueurs de 2018.

Côté Huawei, on apprécie presque tout. Le mobile est fluide, il permet de bénéficier d’une expérience d’utilisation exceptionnelle, et cerise sur le gâteau, il est à jour de tous les logiciels disponibles, que ce soit côté Android ou côté surcouche EMUI. Niveau sécurité, la présence d’un capteur d’empreintes sous l’écran et d’une reconnaissance faciale 3D est extrêmement appréciable.

Seul petit bémol qui pourrait nous faire regretter le P20 Pro : la trop forte accentuation du logiciel de prise de vue sur les images dans leur ensemble. En dehors de cela, les résultats photo du Mate 20 Pro sont assez impressionnants.

Son autonomie est également au top, et la charge s’effectue très rapidement. Bref, on aime presque tout dans le dernier Huawei Mate 20 Pro !

Le Huawei Mate 20 Pro est disponible au prix de 999, 90 € (et en plus jusqu'au 13 janvier 2019, Auchan vous offre une des fameuses cartes nanoSD de 128 Go et un chargeur sans fil)  

Nos recommandations
Article Realme GT 5G dévoilé, un nouveau Realme GT Neo à venir

Publié le 8 mars 2021Le fabricant chinois a officialisé son dernier né, le Realme GT 5G. …

  • 0 J'aime
Article Redmi Note 10 : 4 modèles se partagent l’affiche

Publié le 8 mars 2021Xiaomi a levé le voile sur sa nouvelle gamme de smartphones lancés …

  • 0 J'aime
Article Oppo Find X3 : fuite majeure avant le lancement du 11 mars

Publié le 5 mars 2021A quelques jours de la présentation officielle, la fiche technique …

  • 0 J'aime