En cours de chargement...

Test du Huawei P Smart 2019 : les dernières innovations à moins de 250 euros

Publié le 8 janvier 2019

Huawei revient fort en ce début d’année en proposant un téléphone équipé des dernières innovations sans pour autant casser la tirelire. Sur le papier, le P Smart 2019, avec son design soigné et son prix tout petit, vient boxer dans la catégorie des Honor 8X. Curieuse, la rédaction d’Auchan&moi a pu tester le modèle.

Qui dit nouvelle année dit nouveau smartphone, et ça, les constructeurs l’ont bien compris. Celui qui lance le mouvement en ce début janvier est sans surprise Huawei avec son P Smart 2019, dernier cru d’une gamme riche qui sera renouvelée en mars prochain. Ainsi, le géant chinois revient avec un mobile tournant sous Android Pie et équipé, lui aussi, du système d’intelligence artificielle jusque-là réservé au milieu et haut de gamme. Petit tour du propriétaire.

Prise en main

Plus petit que ses congénères des gammes Mate 20 ou P 20, le P Smart 2019 est également un peu plus petit que le cousin Honor 8X puisqu’il propose un écran de 6,21 pouces de ratio 19,5:9. Il tient donc un peu mieux dans la poche et prend légèrement le contre-pied des derniers modèles qui vont vers de plus grands écrans. Les petites mains et les poches de jean apprécieront l’attention.

Pour ce qui est de l’arrière du smartphone, Huawei a fait le choix de placer son capteur d’empreintes au dos. Jusqu’ici, rien à redire, il tombe bien sous le doigt et se démarque visuellement de l’aspect lisse du mobile par un point central mat. Le déverrouillage se fait efficacement et complète bien la reconnaissance faciale, elle aussi performante. Car même si cette dernière n’est pas aussi techniquement poussée que sur un Mate 20 Pro, le système de déverrouillage par le visage ne se laisse ni berner par une photographie, ni désarçonner par une faible luminosité ou une paire de lunettes. Seuls les matins difficiles pourraient le prendre en défaut.

Côté connectiques, le constructeur chinois a fait le choix de conserver le micro-USB au profit de l’USB-C. Un choix que nous déplorons, mais que la marque justifie par l’absence de charge rapide.

Cela permet cependant de conserver le port jack et donc de brancher vos propres écouteurs au smartphone, car ceux fournis n’offrent pas un son de qualité premium, il faut l’avouer. Un mal pour un bien, en somme.

Il est également à noter que le P Smart 2019 propose, comme l’ensemble des produits entrée et milieu de gamme, un tiroir pouvant au choix accueillir deux cartes nano-SIM, ou une carte nano-SIM et une carte microSD, pour augmenter les 64 Go de stockage du smartphone jusqu’à 512 Go.

Navigation et fluidité

Dans l’utilisation, le Huawei P Smart s’avère plutôt efficace. Il souffre de peu de ralentissements, et même si nous aurions apprécié la présence de 4 Go de RAM pour faire tourner le Kirin 710, les 3 Go de RAM intégrés au smartphone permettent sans souci de lancer plusieurs applications en même temps, comme les réseaux sociaux ou des jeux demandant beaucoup de ressources (coucou les joueurs de Pokémon GO et Fortnite). En revanche, petite mise en garde à ceux qui ont l’habitude de laisser ouvertes plusieurs applications en arrière-plan, surtout si elles sont particulièrement gourmandes en ressources : oui, votre P Smart 2019 risque de ralentir, c’est inévitable.

On apprécie par ailleurs, comme sur le Mate 20 Pro, l’installation native à la fois d’Android Pie et de la surcouche constructeur EMUI 9 qui permet au smartphone d’être à jour et de bénéficier des dernières améliorations d’optimisation de la batterie. Car si le P Smart 2019 n’est équipé que d’une petite batterie de 3 400 mAh, il n’en reste pas moins que les améliorations logicielles permettent au mobile de tenir plus d’une journée sans passer par la case chargement. En revanche, pas de Quick Charge sur ce modèle, ni de recharge sans fil.

Sur ce smartphone, comme sur ceux qui bénéficient d’EMUI 9, le constructeur a intégré la navigation par geste, très intuitive, grâce à laquelle l’écran peut se passer de la barre de navigation, et ainsi gagner en espace pour le reste des applications.

Enfin, pour les joueurs qui ne jurent que par le mobile gaming, il est bon de savoir que le produit ne souffre d’aucun ralentissement. Ces bonnes performances sont dues à la présence du GPU Turbo 2.0 qui permet d’optimiser l’expérience de gaming et évite que votre smartphone ne se bloque en plein milieu d’un niveau.

Photographie

Côté module photo, le P Smart 2019 obtient un score très honorable, au vu de sa gamme de prix. Pour moins de 250 euros, vous bénéficierez de l’IA du constructeur chinois, et de son efficace reconnaissance automatique de scène. Pour rappel, l’intelligence artificielle développée par Huawei est censée reconnaître plus de 500 scènes. Rappelons que la caméra frontale est équipée d’un module simple de 8 Mpx et que la double caméra arrière propose du 13 + 2 Mpx. Il est à noter que le second module dorsal est réservé au flou d’arrière-plan.

En prise de vue de jour, les résultats sont plutôt bons. En zoomant au maximum, on note bien sûr un lissage visible des détails, mais encore une fois, il faut remettre le smartphone dans le contexte de sa gamme. Même en fin de journée, le rendu est appréciable.

Oui en effet, c'est la seconde fois que nous utilisons ce phare en illustration. Mais c'est parce que c'est la classe.

En revanche, là où le bât blesse, c’est au niveau de la prise de vue nocturne. En effet ne comptez pas sur une définition très élevée, ni sur une visibilité des détails très impressionnante. Mais dans l’ensemble, le mode photo se défend, compte tenu de la définition respective de chaque capteur. Côté caméra frontale, la qualité reste honorable, bien que le lissage soit un peu trop important au rendu. Méfiance également à l’activation du bokeh qui risque de flouter les contours de votre visage ou de vos cheveux en plus de l’arrière-plan.

Pour ce qui est des options de l’appareil, on retrouve évidemment l’IA intégrée au mode automatique, un mode cliché nocturne très appréciable, un mode ouverture allant de f/0,95 à f/16, et un mode “Plus” – regroupant les options de prises de vues Pro, Panoramique, Objectif avec filtre en réalité augmentée, Light Painting, HDR, Time-lapse, les filtres couleurs classiques et l’ajout d’un filigrane créatif. Bref, la palette d’options est plutôt complète.

Conclusion

Le P Smart 2019 est indéniablement un bon smartphone. Il intègre, pour un peu moins de 250 euros, les tendances à la fois esthétiques et technologiques qui ont fait 2019. Le mobile peut, par ailleurs, se targuer d’être parmi les premiers à proposer à la fois Android Pie et une interface constructeur optimisée pour cette version du système d’exploitation. Huawei met donc sur le marché 2019 un produit qui met la barre assez haut.

Ce smartphone est, en outre, assez élégant, agréable à la prise en main, et le modèle Midnight Blue que nous avons pu tester offre un design très appréciable. Notre petit cœur de photographe regrette, bien sûr, que la qualité photo ne soit pas totalement au rendez-vous, mais nous avons conscience que, pour son prix, la qualité des capteurs est là ! Nous déplorons enfin l’absence de port USB-C et donc de charge rapide, mais au final, l’utilisateur devrait y trouver son compte puisqu’une charge complète prend à peine plus de deux heures.

Bref, ce Huawei P Smart 2019 est l’un des produits forts de ce début d’année, tant par ses capacités que par son design. La rédaction a été conquise !

Le Huawei P Smart 2019 noir est disponible sur le store d'Auchan au prix de 249 euros (avec en ce moment 12 % de réduction)

Le Huawei P Smart 2019 bleu est disponible sur le store d'Auchan au prix de 249 euros (avec en ce moment 12 % de réduction)

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Nouvelles révélations sur l’iPhone 11

Publié le 10 juin 2019Dans à peine 4 mois, Apple devrait officiellement révéler son futur …

Article Oh appli Day !

Publié le 7 juin 2019Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur …

Article Huawei ban, où en est-on ?

Publié le 6 juin 2019Depuis que les États-Unis ont décidé de barrer l’accès de Huawei aux …