En cours de chargement...

Test de l’Oppo Reno 4 Pro 5G : la vidéo à l’honneur

Publié le 5 octobre 2020

Oppo enchaîne les lancements à un rythme plus que soutenu, preuve des ambitions de la marque. À peine officialisé, voici déjà le Reno 4 Pro entre nos mains pour un test complet.

Le Reno 4 Pro vient couronner la famille Reno qui se compose également du Reno 4 tout court et du Reno 4z. Au programme, un smartphone 5G disposant de nombreuses fonctions vidéo inédites avec en prime une finition qui n’a rien à envier à celle affichée par des hauts de gamme.

Design et prise en main

Le nouveau mobile d’Oppo s’adresse directement selon la marque aux urbains âgés de 18 à 35 ans. Pour séduire cette cible exigeante qui passe beaucoup de temps sur son smartphone, il dispose d’un grand écran de 6,5 pouces au format 20/9e bien adapté au multimédia. À la manœuvre nous retrouvons une dalle AMOLED affichant une définition de 2400 x 1080 pixels pour une grande finesse d’affichage avec plus de 400 ppp. 

L’écran occupe plus de 90 % de la façade avant du smartphone. Pour cela, les bordures sont très fines surtout sur les côtés grâce à la légère incurvation de l’écran. Pour encore plus de confort, celui-ci dispose d’une fréquence de rafraîchissement de 90 Hz contre 60 Hz habituellement. L’idée est de proposer une fluidité accrue notamment lorsque l’on navigue dans les menus du Reno 4 Pro. Enfin, saluons le support des contenus vidéo HDR par un écran très lumineux et aux couleurs particulièrement agréables. La dalle protégée par une vitre en verre Gorilla glass 5 intègre un lecteur d’empreinte digitale au fonctionnement parfait. La caméra frontale placée dans un petit poinçon peut être utilisée pour la reconnaissance faciale.

À l’arrière, le charme opère immédiatement. Plusieurs couleurs sont proposées dont un superbe bleu qui s’appuie sur une finition satinée nommée Oppo Glow qui résiste bien aux traces de doigt. Notre exemplaire de test arbore, lui, un noir spatial qui se distingue par la présence de O et de P d’Oppo, qui s'affiche entrelacés et apparaissent puis disparaissent au gré des reflets changeants. C’est original et pour le moins réussi esthétiquement. Le regard se porte ensuite sur le bloc photo vertical largement occupé par trois grandes caméras et par deux autres éléments circulaires, le flash led et la fenêtre de l’autofocus.

Les flancs en alliage d’aluminium accueillent à droite les boutons de réglage du volume et de mise sous tension, celui-ci présentant le liseré vert emblématique de la marque. La tranche inférieure de l’Oppo Reno 4 Pro est occupée par la prise USB-C et par la trappe qui dispose de deux emplacements nanoSIM. Nous y trouvons aussi un des deux haut-parleurs intégrés. Ce nouveau smartphone affiche une superbe finition qui met en lumière sa taille de guêpe. En effet, il présente une épaisseur de seulement 7,6 mm. Avec 172 g sur la balance, il se classe dans la catégorie des poids plumes.

Navigation et fluidité

L’Oppo Reno 4 Pro s’appuie sur le processeur Qualcomm Snapdragon 765G qui n’offre pas moins de 8 cœurs culminant à 2,4 GHz. Couplée à 12 Go de mémoire vive, une énorme quantité donc, cette puce procure une solide impression de puissance. La nouvelle version de l’interface Oppo, ColorOS 7.2 en l’occurrence, réagit parfaitement et tire bien entendu profit de l’écran 90 Hz. Les applications les plus gourmandes comme les jeux les plus exigeants s’exécutent avec la même vivacité. À ce titre, le Reno 4 Pro bénéficie d’un circuit graphique puissant, l’Adreno 620.

Pour le stockage, Oppo est décidément très généreux puisque nous retrouvons 256 Go de mémoire interne, de quoi se passer d’emplacement pour une carte mémoire microSD.

Le Reno 4 Pro 5G est donc… 5G. Son modem signé Qualcomm couvre toutes les bandes de fréquence utilisées. Même chose pour la 4G qui supporte des débits de plus d’un gbps en download. Pour le reste, pas de surprise avec du Wi-Fi 802.11ac et du Bluetooth 5.1. Le NFC est bien là et pourra servir pour payer directement avec le smartphone.

Celui-ci intègre une batterie de 4 000 mAh qui lui procure 2 jours d’utilisation en moyenne. Elle est compatible avec la nouvelle technologie de recharge ultra-rapide de la marque, le SuperVOOC 2.0 comme le très haut de gamme de la marque, le Find X2 Pro. Avec le bloc d’alimentation 65 W bien entendu fourni, le Reno 4 Pro est capable de passer de 0 à 60 % de charge en 15 minutes tandis que le 0 à 100 % de charge demandera environ 36 minutes. Impressionnant !

Photographie

Ce nouveau smartphone signé Oppo dispose donc de trois caméras, un système capable de s’accommoder de toutes les conditions de prise de vues. Le module principal est un grand-angle équivalant à un 26 mm argentique affichant une ouverture de f/1,7. Il s’appuie sur un capteur Sony IMX586 de 48 mégapixels. La seconde caméra est l’indispensable ultra grand-angle, 16 mm en l’occurrence, ouvrant à f/2,2 et qui dispose d’un capteur Sony de 12 mégapixels. Il s’agit d’un IMX708 particulièrement optimisé pour la vidéo, car il est nativement en 16/9e mais nous y reviendrons. Notons au passage que c’est cette caméra qui sera utilisée pour la macrophotographie, car elle est capable de faire la mise au point à 30 mm du sujet. Enfin, le dernier module photo est un téléobjectif x2 (52 mm en équivalent argentique) f/2,4. Il dispose d’un mode hybride x5 et numérique x20. Son capteur affiche 13 mégapixels.

Nous ne sommes pas encore maîtres de la météo et c’est donc sous un ciel bien chargé que nous avons testé l’Oppo Reno 4 Pro. Les photos réalisées avec la caméra principale offrent un beau piqué et un contraste important. Les couleurs sont éclatantes en activant le mode éponyme. Les amateurs de rendu plus réaliste n’auront qu’à désactiver celui-ci. Par défaut, les photos sont prises en 12 mégapixels par le biais de la technologie de Pixels Binning. Il est possible de basculer en 48 mégapixels : cela apporte logiquement des détails supplémentaires sans mettre en péril la réactivité de l’application caméra. La caméra principale s’en sort aussi très bien en basse luminosité grâce à une bonne maîtrise des traitements numérique. 

L’ultra grand-angle est parfait pour les paysages et la déformation géométrique inhérente à ce genre d’optique est plutôt bien contenue. 

Le téléobjectif est convaincant

Le téléobjectif est tout aussi réussi et son mode hybride parvient à un résultat final tout à fait convaincant avec un bruit numérique très peu présent. Revenons sur les prouesses dont est capable ce smartphone en vidéo. Capable de filmer en 4K à 30 images par seconde et en 1080p à 60 i/s, l’Oppo Reno 4 Pro est un des premiers mobiles à proposer un mode Pro en vidéo. L’utilisateur avancé pourra ainsi totalement maîtriser les réglages de sa captation. Encore plus fort, pour la première fois, la vidéo bénéficie également d’un mode de nuit dont l’efficacité nous a semblé redoutable. Filmer en HDR est également proposé tout comme la réalisation d’effet Bokeh.

La caméra frontale impressionne avec son capteur de 32 mégapixels aboutissant à des selfies regorgeant de détails. Notons que ce module bénéficie d’un mode vidéo ultra-stabilisé.

Conclusion

Avec son Reno 4 Pro, Oppo réunit tous les ingrédients d’un smartphone moderne… ultra moderne même puisqu’il dispose de la 5G. Derrière une esthétique particulièrement réussie à nos yeux, un design parfaitement servi par une finition de haut vol, se cache donc une mécanique puissante. Le Reno 4 Pro dispose en prime d’une autonomie solide avec une technologie de recharge rapide très impressionnante. Doué en photo, il offre en prime des fonctions uniques en vidéo qui devraient ravir ses utilisateurs.


Nos recommandations
Article Oppo lance en toute discrétion son A73

Publié le 7 octobre 2020Oppo s’inscrit dans une belle dynamique. Les lancements de …

  • 0 J'aime
Article Oppo officialise son A93

Publié le 5 octobre 2020Alors qu’un nouveau smartphone signé Oppo devait être présenté au …

  • 0 J'aime
Article Oppo Reno 4, Reno 4 Pro et Reno 4 Z : la 5G avant tout

Publié le 2 octobre 2020Oppo vient de dévoiler ses derniers smartphones après un …

  • 0 J'aime