En cours de chargement...

Test du Qilive Q7 5 pouces, une entrée de gamme qui propose l’essentiel

Publié le 31 mai 2018

Le smartphone Qilive modèle Q7, vendu à moins de 100 €, est clairement orienté entrée de gamme. Sur le papier, le téléphone est prometteur. Qu’en est-il sur le terrain ? Nous l’avons testé.

Vous n’avez peut-être pas encore croisé les smartphones Qilive sur notre store. Pourtant, les appareils distribués par Auchan couvrent un large éventail de prix et proposent de nombreuses caractéristiques différentes. Aujourd’hui, c’est sur un petit smartphone que nous nous penchons. Suivez le guide !

Prise en main du Qilive Q7

Le Qilive Q7, avec son petit écran 5,5 pouces, va à contre-courant de la tendance qui propose des appareils de plus en plus grands. Plutôt compact, il tient bien dans la main.

Son dos ouvrable laisse apparaître une batterie amovible. C’est un peu « old school », mais cela présente des avantages. Cela permet notamment de couper court aux caprices d’un smartphone qui « freeze » et surtout cela allonge la durée de vie du téléphone, la batterie étant une des raisons principales d’un changement d’appareil. Petit bémol : la batterie de rechange n'est pas en vente sur le store en ligne. Le chargement se fait par ailleurs par micro-USB.

Le téléphone est équipé de deux espaces réservés soit à deux microSIM, et un espace pour une microSD. La mémoire est par ailleurs extensible jusqu’à 32 Go. Dernier point concernant la prise en main : pas de déverrouillage par empreinte. Si c’est pour vous un critère indispensable, tablez sur la gamme au-dessus. Par exemple, le modèle 888803 de 5,5 pouces ou encore le modèle Dusty Snow.

Niveau colorimétrie, la température des couleurs est plutôt élevée sur le Q7. Or des tons trop chauds ne donnent pas un rendu fidèle à la réalité. Mais étant donné son petit prix, on peut dire que le Qilive fait quand même correctement son travail.

Du côté du système d’exploitation, comme sur beaucoup de smartphones d'entrée de gamme, il ne faudra pas compter sur la dernière version d’Android, mais sur Android 6 Marshmallow. Si vous préférez une version plus récente, sachez que le seul de cette catégorie à proposer Android Oreo est le Nokia 1. 

Navigation

La navigation dans les menus est assez irrégulière. Les deux premières semaines de test, nous avons constaté une bonne réactivité du téléphone. En revanche, le processeur commence à peiner dès lors qu'on l'utilise sur une plus longue durée.

Notre conseil : ne stockez pas vos photos directement sur le smartphone. Investissez dans une carte microSD. Et surtout nettoyez régulièrement la mémoire de votre appareil.

C'est l'inconvénient des modèles à petit prix : il faut les solliciter avec modération. Trop d’applications, de dossiers, de textes, de photos ou de messages les rendent lents et ils finissent par tomber en panne. D’autant plus que l’espace de stockage d’origine n'est que de 16 Go extensible jusqu’à 32 Go.

Connectivité

Le bilan est également mitigé en ce domaine. Le réseau est difficile à capter, qu’il soit cellulaire ou wi-fi. En comparaison, un téléphone beaucoup plus minimaliste, comme le Nokia 3310 3G, capte assez pour assurer un accès aux réseaux sociaux jusque dans le métro, alors que le Q7, y compris en plein centre de Paris, peine à accrocher le signal. Dommage.

Sur l’autonomie, en revanche, on peut tabler sur une petite journée en utilisation classique. Pas le meilleur de sa catégorie, mais cela reste très honorable pour cette gamme de prix.

Appareil photo

Le modèle Q7 dispose d’une caméra dorsale de 8 Mpx et d’une frontale de 2 Mpx. En journée, l’appareil assure des photos nettes, même si à un zoom 100 %, le manque de définition se fait clairement sentir. C’est de nuit que le bât blesse, même si le mode Nuit fait de son mieux pour proposer des clichés acceptables. Les modes se font d'ailleurs rares, mais l’essentiel est là : « Beauté faciale », HDR, et Paysage. Petit malus en revanche pour le mode Portrait qui, utilisé avec « Beauté faciale », risque de faire disparaître votre visage sous un lissage numérique qui n’est clairement pas nécessaire.


En pleine journée, les couleurs sont un peu fades, et la résolution plutôt passable


Le mode nuit peine à donner des détails.

En conclusion

Le Qilive Q7 5 pouces est un modèle d'entrée de gamme aux capacités honorables. Il ne conviendra pas aux plus exigeants, notamment pour son manque de connectivité, mais c'est une option intéressante pour ceux qui ont l’envie ou le besoin d’acquérir un téléphone qui propose l’essentiel et rien d’autre.
 S'il est vendu à un prix très intéressant, il ne fait cependant pas encore le poids face à d'autres références, à commencer par le Nokia 1. Commercialisé au même prix, le smartphone du finlandais propose des options bien plus actuelles, à commencer par la présence d'Android Oreo. 

Le Qilive Q7 5,5 pouces est vendu à 99,90 € sur le store d'Auchan

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Test du Samsung A6+ : un bon milieu de gamme qui peut mieux …

Publié le 16 juin 2018C’est la seconde grosse annonce de smartphones pour Samsung en …

Article Oh Appli Day !

Publié le 15 juin 2018Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur …

Article Vivo annonce le Nex, avec un écran totalement borderless

Publié le 14 juin 2018Juin, c’est le début de l’été, et c’est aussi la saison des …