En cours de chargement...

Test du Samsung Galaxy Note 10 + : tout ce que l’on attend d’un smartphone

Publié le 17 janvier 2020

Présenté en août comme tous les ans, la gamme Note est l’une des plus grosses présentations de l’année avec la gamme S. Les produits proposés lors de la conférence estivale sont les produits les plus haut de gamme du constructeur sud-coréen. La rédaction a pu tester le Galaxy Note 10+ et vous en parle. 

Design et prise en main

Les produits Note chez Samsung sont généralement synonymes de haut de gamme. Nous avions testé l’année dernière le Galaxy Note 9 qui nous avait clairement séduits. Cette année on attend donc beaucoup du nouveau fleuron de la marque, et il s’annonce bien. Plusieurs belles nouveautés sont au programme comme une optimisation du stylet, une caméra améliorée ainsi qu’un capteur d’empreintes intégré à l’écran donnent au produit l’aspect d’un terminal parfaitement fini. 

En termes de prise en main, nous avions déjà constaté que le Galaxy Note 9 et ses 6,4 pouces de diagonale d’écran était imposant en main, inutile de vous dire que le Galaxy Note 10+ avec ses 6,8 pouces l’est encore plus. Cela dit, une année ayant passé, l’ensemble des constructeurs nous ayant gratifiés de nombreux smartphones de 6,5 pouces en moyenne, ce changement ne semble ainsi pas si aberrant. 

Comme sur l’ensemble des produits Samsung milieu ou haut de gamme, le terminal est équipé d’un bel écran AMOLED Infinity. Un bon point d’autant que la colorimétrie et la luminosité sont excellents, le confort d’utilisation est total. Certains seront peut être un peu perturbés par les coins de l’écran qui semblent tomber sous les doigts lors de la prise en main, mais on s’y fait rapidement et la sensation de manipuler un écran qui occupe toute la dalle avant (le taux d’occupation est tout de même de 92,5 %) est très agréable. Samsung a d’ailleurs sur ce modèle intégré une caméra « dot » en son centre, contrairement aux modèles S qui bénéficiaient d’un module photo frontal placé sur les côtés. On dispose donc d’un très bel espace de navigation à l’avant. La colorimétrie s’avère très bonne comme nous l’avons dit plus haut et la fluidité sur la vidéo est excellente (oui vous pourrez binge watcher tout Netflix sur ce mobile). 

Sur le côté gauche du Samsung Galaxy Note 10+, on retrouve le bouton de mise sous tension ainsi que les boutons de volume. Il est à noter que c’est l’inverse sur l’ensemble de la gamme S10. En effet, le bouton de mise en marche est à droite, et le bouton de gauche est réservé à l’accès rapide à Bixby. Or, sur ce nouveau terminal, Samsung a choisi de se séparer de ce fameux bouton (qui, il faut le reconnaître, n’était pas très utile). À droite du mobile, il n’y a donc… rien. Sur le haut, on retrouve le tiroir SIM qui peut accueillir au choix deux cartes nanoSIM, ou une carte nanoSIM et une carte microSD. Il est à noter que comme sur les modèles précédents, Samsung a fait de sa capacité de stockage un bel argument de vente. En ajoutant une carte mémoire, vous pourrez ainsi passer de 256 ou 512 Go à 1 To. Un espace de stockage presque faramineux, mais qui reste dans la logique de la cible du constructeur, à savoir les nomades qui utilisent leur mobile comme un ordinateur, un outil de retouche photo ou de montage vidéo. 

Sous le mobile, on trouve à droite le fameux S Pen de Samsung et, surprise, aucune prise Jack 3,5 mm. Une évolution puisque le Samsung Galaxy Note 9 bénéficiait encore de ce port audio tant apprécié des utilisateurs. Heureusement, Samsung propose dans la boîte une paire d’écouteurs USB-C. Si vous êtes possesseurs d’écouteurs True Wireless comme, au hasard, les Galaxy Buds (un coup de cœur de la rédaction également), la question ne se posera évidemment pas. 

À l’arrière, on retrouve également le quadruple module frontal de 16 +12 +12 Mpx accompagné d’un capteur ToF dédié à la profondeur de champ. Pas de capteur d’empreintes à l’arrière pour cette nouvelle mouture d’ailleurs, puisqu’elle intègre le lecteur à l’avant sous la dalle AMOLED... comme sur la gamme S10.

Il est enfin à noter que non content de regrouper une belle palette de caractéristiques esthétiques, le Samsung Galaxy Note 10+ est également certifié IP68, ce qui signifie qu’il peut survivre à une immersion de 30 minutes dans l’eau et qu’il résiste à la poussière. Pratique quand on est maladroit et que l’on a investi une somme coquette dans son mobile. 

Navigation et fluidité

Avec 12 Go de RAM, soyons honnêtes, il n’y a pas beaucoup de surprises concernant les capacités du Samsung Galaxy Note 10+. Côté fluidité aucune déception, la bête peut gérer aussi bien de la retouche poussée que du montage vidéo de niveau raisonnable évidemment. Sont très logiquement exclus les documentaires de 52 minutes montés sous Adobe Premiere, cela va sans dire. Les jeux gourmands en ressources ne sont pas non plus laissés sur la touche puisque le mobile peut gérer sans souci le 60fps en lecture vidéo. Aucun ralentissement, aucun plantage d’applications, bref le Samsung Galaxy Note 10+ est un mobile sur lequel vous pourrez compter. 

Le constructeur a également implémenté son tout dernier processeur maison, l’Exynos 9825, similaire au Exynos 9820 en tous points ou presque. Seule vraie différence, cette nouvelle puce est gravée en 7 nm contre 8 nm pour l’ancienne, ce qui le rend un peu moins énergivore, mais qui augmente surtout sa rapidité dans le processing des informations. Il reste cependant important de préciser que l’Exynos 9825 est dans l’ensemble assez proche de son prédécesseur le 9820. La différence de performances entre un Samsung Galaxy S10+ et un Note 10+ est au final plutôt discrète. 

Il est également livré avec au choix une version 256 ou 512 Go de mémoire de stockage. Une aubaine puisque, quelle que soit la configuration il est possible d’ajouter une carte microSD pour aller jusqu’à 1 To d’espace. 

La grande particularité du Note, c’est évidemment son stylet. Sur cette nouvelle mouture, le constructeur a d’ailleurs amélioré plusieurs points de cet accessoire incontournable. On retrouve notamment une amélioration de la sensibilité du pointeur, ainsi que l’ajout d’un gyroscope et d’un accéléromètre. Cela permet au mobinaute d’utiliser la commande par gestes pour naviguer notamment dans les menus du mode photo, et de zoomer à distance. Il peut aussi via la gestuelle passer les slides d’une présentation et peut accomplir quelques autres petites tâches de cet ordre en fonction des applications compatibles. Un ajout utile, mais qu’il aurait été intéressant d’appliquer dans l’interface de l’écran d’accueil. Il conserve bien sûr son option déclencheur en appuyant sur le bouton principal. À cela il faut ajouter une option de conversion du texte écrit à main levée en manuscrit (très utile au demeurant sauf pour les smileys). Au-delà de son intérêt pour la prise de note, Samsung a également amélioré l’expérience utilisateur pour les artistes puisque le stylet permet également d’utiliser finement différents types de tracés avec différentes intensités et différentes forces d’appui. De cette manière, il devient possible de texturer et réaliser des dessins relativement précis, presque à la manière de ce que l’on pourrait obtenir en utilisant une tablette graphique. 

Côté autonomie, le Samsung Galaxy Note 10+ se pare d’une batterie monstre de 4300 mAh. C’est 300 mAh de plus que sur le modèle précédent. Une autonomie qui permet au mobile de supporter la charge d’un utilisateur intensif pendant une journée entière. Et si tant est que vous ne disposiez que de très peu de temps pour charger votre terminal, sachez également que le Samsung Galaxy Note 10+ bénéficie de la charge rapide 10W et qu’il dispose également de la charge sans fil à induction. Il peut ainsi se poser sur un chargeur sans fil, mais peut également recharger les accessoires de la marque comme les Galaxy Buds ou encore les Samsung Galaxy Watch compatibles. 

La version 10 d'Android et son mode sombre, accompagnée par la surcouche OneUI

Petit bonus enfin, le Galaxy Note 10+ est depuis peu mis à jour vers Android 10 et OneUI 2.0. On retrouve donc une interface sombre, très intuitive et surtout la navigation par geste de Google. Une belle interface qui saura se faire apprécier des utilisateurs. 

Photographie

Côté photo, Samsung se dispute toujours le podium avec Apple et Huawei. Il n’y a plus aucune surprise, les trois géants de la Tech se partagent les places dans le cœur des photographes mobiles depuis un petit moment. Chez Samsung c’est à coup de capteur maison que le constructeur mène sa bataille. Et c’est d’ailleurs avec trois capteurs ISOCELL que le géant coréen a équipé son fleuron. 

le module photo du Galaxy Note 10 Plus

Dans l’ensemble, le Galaxy Note 10+ propose une très belle qualité d’image aussi bien en lumière du jour qu’en faible luminosité. À l’arrière, le produit part avec un capteur ISOCELL de 16 Mpx et deux autres capteurs ISOCELL de 12 Mpx, et un capteur ToF pour la profondeur de champ. Le plus défini est réservé à l’ultra grand-angle, le second de 12 Mpx est réservé au grand-angle simple et le dernier fait office de téléobjectif. 

En pleine journée, les clichés sont bien nets et les couleurs assez saturées. Les détails sont également bien rendus.

En pleine journée les résultats sont très bien définis, et la saturation des couleurs est plutôt pertinente. De nuit, on retrouve un lissage certes présent, mais peu envahissant. La définition est évidemment plus faible, mais aucun constructeur jusqu’ici n’a vraiment réussi l’exploit de fournir des images parfaites de nuit sans la contrepartie d’un bruit numérique ou d’un lissage trop présent. 

À gauche le mode gros plan, au milieu le mode nourriture, et à droite enfin, le mode nuit. Tous activés automatiquement par l'IA

À l’avant, le constructeur a intégré une caméra selfie de 10 Mpx à ouverture f/2,2 qui fait très correctement son travail. Si le lissage est présent, les différents modes portraits détachent relativement bien les détails et notamment les cheveux, et ce quelle que soit l’option choisie. 

On notera que les capteurs de ce modèle ne diffèrent pas de ceux qu’on trouvait que sur le Galaxy S10+. Seule la correction logicielle est un peu améliorée ici et c’est fortement appréciable. 

Il est également à signaler que, si le module photo semble relativement léger en options, il peut cependant, via le Galaxy Store s’enrichir de nombreux filtres de réglages colorimétriques. Le Galaxy Note 10+ propose également un mode photographie en mouvement qui permet de verrouiller l’AF sur un sujet qui bouge pour le saisir net à la prise de vue. On retrouve enfin tous les modes présents sur les smartphones de la gamme S10, ainsi que l’AR EMOJI basé sur vos caractéristiques physiques. À noter enfin, comme sur les Galaxy S10, le Samsung Galaxy Note 10+ prend en charge le format RAW. 

La base de filtres dans le Galaxy Store est un peu plus fournie que celle proposée nativement sur le smartphone

En bref, le module photo de ce Galaxy Note 10+ est parmi les meilleurs de la marque, même si l’on regrette qu’il ne se détache, selon nous, pas assez de ses cousins de la gamme S10. On sait d’ailleurs que le constructeur a récemment créé un capteur de 108 Mpx qui, s’il avait été exploité, aurait donné à ce flagship un tout autre niveau. On ne peut donc qu’espérer le voir apparaître sur la prochaine gamme de smartphones du coréen le mois prochain pour le lancement de la gamme S11 (ou S20 comme cela semble se profiler). 

Conclusion

Ce Galaxy Note 10+ est une très belle réussite de la part du géant sud-coréen. Comme tous les produits de la gamme Note, il est évidemment dans une grille tarifaire qui en freinera beaucoup. Mais pour ceux qui veulent investir dans un mobile polyvalent et impeccable tant sur le fond que sur la forme, le Galaxy Note 10+ est probablement l’un des meilleurs choix. Alors attention, Samsung n’a pas fait le choix de l’originalité, mais parfois avoir un produit fiable et dans la lignée de ce qu’un constructeur fait de meilleur, ça fait du bien. Pas de technologies super novatrices dans ce terminal donc, mais simplement le meilleur de ce que sait faire Samsung, et ça fonctionne parfaitement. Le Galaxy Note 10+ s’impose donc comme un produit excellent, extrêmement puissant et doté d’une finition impeccable. Il est certes un peu grand, mais ce format devrait ravir les amoureux de l’image, tant les photographes qui apprécient retoucher leurs clichés, que les vidéastes qui souhaitent effectuer leurs montages depuis le smartphone. Encore une fois, la rédaction d’Auchan et moi a eu un vrai coup de cœur sur ce produit. 

SAMSUNG Smartphone Galaxy Note 10 256 Go 6.3 pouces Argent 4G double SIM

Craquez pour le nouveau Galaxy Note 10 de SAMSUNG - Vous cherchez la performance et le design? Le Galaxy Note 10 de SAMSUNG est fait pour …

https://www.auchan.fr
Nos recommandations
Article Lancement du Galaxy Note 20 et Note 20 Ultra : du premium …

Publié le 6 août 2020Hier, le 5 août, Samsung a organisé sa conférence annuelle Unpacked …

  • 0 J'aime
Article Huawei propulsé numéro un mondial

Publié le 3 août 2020Les chiffres du marché des smartphones viennent de tomber pour le …

  • 0 J'aime
Article Galaxy Z Fold 2 5G : les premières images dévoilées

Publié le 30 juillet 2020Le site MySmartPrice vient de mettre en ligne les premiers …

  • 0 J'aime
×