En cours de chargement...

Test du Samsung Galaxy Z Flip 3 : abouti et séduisant

Publié le 10 octobre 2021

Présentés comme de futurs incontournables en 2019 lors de l’arrivée du premier Galaxy Z (le Fold de 1ère génération en l’occurrence), les smartphones pliants poursuivent leur chemin avec maintenant l’ambition de concurrencer les smartphones ultra premium classiques. C’est particulièrement vrai pour le Z Flip 3 de Samsung.

Alors que la concurrence semble moins virulente sur ce micro marché, Samsung poursuit le développement de ses smartphones pliants avec toujours deux modèles qui ne jouent pas tout à fait dans la même cour. Si le Fold 3 joue la carte des usages de productivité notamment avec le support du stylet, le Flip se veut plus lifestyle avec son design ultra recherché.

Design et prise en main

Le Samsung Galaxy Z Flip 3 reprend l’architecture des générations antérieures avec donc un écran qui vient se pliant sur sa largeur, rappelant ainsi les mobiles à clapet qui ont connu leur heure de gloire au début des années 2000. Une fois replié, ce smartphone est très compact, puisqu’il mesure 86,4 x 72,2 mm pour une épaisseur variant entre 15,9 et 17,1 mm. 

Un petit bijou qui tient dans toutes les poches ou presque bien que son poids demeure assez élevé : 186 g tout de même, mais c’est le prix à payer pour utiliser des matériaux premium et soigner la robustesse de son système de charnière. Celui-ci est rigide et le mécanisme semble tout à fait à l’abri de la poussière… et de l’eau puisqu’à l’instar de son grand frère le Fold 3, cette nouvelle génération de Flip répond à la norme IPX8 soit une étanchéité de 30 minutes sous 1,5 m d’eau. Une fois déplié, il dévoile un immense écran de 6,7 pouces utilisant une dalle AMOLED où le verre a été remplacé par un plastique capable de se plier. Logique. 

Son format très allongé est bien géré par Android et par la plupart des applications, pas de souci à se faire de ce côté. L’écran affiche une définition de 1080 x 2640 pixels se traduisant par une densité de 426 ppp. Tous les détails apparaissent, particulièrement avec des vidéos HDR10+. Les couleurs sont splendides tout comme la luminosité et le contraste. Cette dalle dispose en outre d’une fréquence de rafraîchissement qui peut atteindre 120 Hz avec toujours un mode automatique qui ajuste ce chiffre en fonction de l’utilisation qui est faite du smartphone. Cela permet de ne pas trop utiliser d’énergie. Les bordures sont assez fines, l’écran occupant ainsi 84,7 % de la surface. Une caméra frontale prend place dans un poinçon central. L’extérieur est constitué de deux faces de verre Gorilla Glass Victus, le dernier en date. L’une est densément occupée. En effet, elle accueille un écran externe de 1,9 pouce contre à peine plus d’un pouce pour la précédente génération. Cet écran est lui aussi basé sur une dalle AMOLED avec une définition de 260 x 512 pixels. Il est tactile afin d’offrir des interactions sur lesquelles nous reviendrons. Toujours sur cette première face, deux caméras répondent présent ainsi qu’un flash LED.

Les flancs en aluminium aux finitions exceptionnelles présentent tout d’abord les touches de réglages du volume et un large bouton de mise sous tension. C’est plutôt logique car c’est là que vient se nicher le lecteur d’empreintes digitales. Ce capteur biométrique est facilement accessible que le Flip soit ouvert ou fermé. En bas, une trappe est prévue pour une nanoSIM. Le smartphone ne propose pas de prise casque ni d’emplacement microSD. Il faudra se contenter du seul connecteur USB-C.

Navigation et fluidité

Derrière ce design résolument atypique, se dissimule une mécanique désormais très classique puisque Samsung a retenu la plateforme Qualcomm Snapdragon 888. Nous retrouvons en premier lieu un surpuissant processeur dont les 8 cœurs peuvent atteindre une fréquence de 2,84 GHz. Alliée à 8 Go de mémoire vive, cette puce offre au Flip 3 une fluidité exemplaire dans toutes les circonstances. Ce smartphone est capable de faire fonctionner toutes les applications et tous les jeux sans faillir.

Pour le stockage, il n’y a donc pas de possibilité d’extension par le biais d’une carte mémoire microSD. Le smartphone est proposé en deux capacités, 128 ou 256 Go. Cela devrait largement suffire à la plupart des utilisateurs.

Qualcomm fournit aussi une partie radio embarquant les dernières technologies en date. On parle bien entendu de la 5G ou encore du Wi-Fi 6. Le Samsung Galaxy Z Flip 3 s’offre aussi la 4G gigabit ainsi que le Bluetooth 5.1.

Bien entendu, avec son architecture unique, ce mobile pliant ne dispose pas d’énormément de place pour une grosse batterie. Néanmoins avec sa capacité de 3300 mAh, la batterie du Flip 3 résiste une journée d’utilisation. Pour la recharge, Samsung dans une démarche écologique a choisi de ne pas fournir de bloc secteur. Vous pourrez opter pour la recharge sans fil jusqu’à une puissance de 10 W. Avec un câble, la puissance de recharge grimpe à 15 W : il faut alors 90 minutes environ pour passer de 0 à 100 % de batterie. Notez que le Flip 3 dispose aussi de la fonction de recharge inversée sans fil. Pratique par exemple pour recharger ses écouteurs Buds2. Du côté logiciel, la très réussie surcouche Samsung One UI, ici dans sa version 3.1.1, s’associe à Android 11 pour nous offrir une interface tout simplement excellente. Riche en fonctionnalités, elle est aussi réactive, stable et facile d’abord. Une belle réussite qui bénéficie ici de quelques ajouts afin d’optimiser l’utilisation de l’écran pliant.

Photographie

Pour la photo, Samsung a décidé de faire confiance au même équipement que la précédente génération, mais avec de nombreuses améliorations logicielles. Nous avons donc deux caméras. La première est un grand-angle équivalent à un 26 mm argentique s’appuyant sur un capteur de 12 mégapixels. La seconde caméra est un ultra grand-angle correspondant à un 13 mm. Là aussi c’est un capteur de 12 mégapixels qui officie, mais ce n’est pas le même que celui du grand-angle. Quant à la caméra frontale, elle dispose d’un capteur de 10 mégapixels.

En pleine journée, nous obtenons de belles photos. Leur netteté est parfaite et le niveau de détails plutôt satisfaisant comme on peut le voir sur les feuillages notamment. La lumière est parfaitement gérée tandis que les couleurs adoptent un rendu volontairement séducteur grâce à une saturation appliquée par les traitements numériques. 

Les deux caméras présentent un profil plutôt homogène en termes de comportement. L’ultra grand-angle opte donc lui aussi pour des couleurs boostées pour des photos très agréables à regarder, y compris sur un grand écran grâce à un piqué plutôt surprenant avec un capteur de 12 mégapixels.

Le mode nuit vient à la rescousse en étant capable de venir dénicher des détails supplémentaires dans les zones les plus sombres du cliché. La dynamique est bien présente et la balance des blancs pertinente. L’ultra grand-angle est logiquement un peu moins à la fête en basse luminosité, mais il permet de faire des prises de vues totalement exploitables. Le mode portrait se montre lui aussi plutôt efficace avec un détourage précis des personnes et un joli flou appliqué à l’arrière-plan.

La caméra frontale se montre plutôt douée, y compris en mode portrait.

Le Samsung Galaxy Flip 3 peut filmer jusqu’à la 4K à 60 images par seconde. Le niveau de détails impressionne alors avec une excellente dynamique et de belles couleurs.

Le smartphone profite de son architecture et de son écran pliant pour offrir de nouvelles possibilités. Il est ainsi possible d’utiliser l’écran extérieur pour cadrer ses photos et ses vidéos lorsque le mobile est replié par exemple. La caméra principale pourra ainsi servir pour réaliser des selfies de très haute qualité.

Conclusion

Le Samsung Galaxy Flip 3 n’a pas vraiment de concurrence aujourd’hui. C’est un produit unique, ce qui constitue déjà de notre point de vue une immense qualité. Dotée de finitions exceptionnelles, cette nouvelle génération fait un beau bon en avant en matière de design et de qualité perçue. Son écran principal est superbe, au-delà même de son côté pliant. Son écran secondaire est très pratique. Il affiche des notifications, mais il permet aussi d’interagir avec certaines. Vous pourrez ainsi répondre à un appel téléphonique ou piloter votre musique. Le smartphone de Samsung bénéficie en prime d’une fluidité de tous les instants et d’une partie photo convaincante.

Nos recommandations
Article Samsung Unpacked Part 2 : vers une personnalisation des …

Publié le 19 octobre 2021Le géant coréen a officiellement annoncé qu’il tiendra demain …

  • 0 J'aime
Article Un Samsung Galaxy S21 FE aux côtés du S22 en janvier …

Publié le 11 octobre 2021La saga concernant l’agenda de lancement des nouveaux …

  • 0 J'aime
Article Samsung lance une nouvelle bêta de One UI pour introduire …

Publié le 8 octobre 2021Alors qu’Android 12 n’est pas encore officialisé, Samsung entend …

  • 0 J'aime