En cours de chargement...

Test du Samsung Galaxy Z Fold 3 : l’âge de raison

Publié le 4 septembre 2021

Avec deux modèles de smartphone pliant, Samsung se place plus que jamais comme le leader incontesté dans ce segment qui semble promis à un bel avenir. Découvrons ensemble le Galaxy Z Fold 3, une troisième génération de Fold bénéficiant de nombreuses améliorations.

Pour Samsung, les smartphones pliants ne sont définitivement pas de simples exercices de styles destinés avant tout à démontrer un savoir-faire. Il s’agit pour la marque coréenne d’une véritable nouvelle catégorie qui sera prise en compte dans le processus d’achat d’un mobile très haut de gamme. Pour cela, les ingénieurs se sont remis à l’œuvre pour améliorer cette troisième génération qui au passage bénéficie d’une baisse de prix par rapport au précédent millésime.

A gauche le premier Z Fold, à droite le Z Fold 3 qui fait l'objet de notre test

Design et prise en main

Nous retrouvons le même principe de fonctionnement que celui inauguré en 2019 par le premier Fold. Il s’agit d’un smartphone s’ouvrant à la manière d’un livre pour dévoiler un grand écran pliant tandis qu’un second écran placé sur la face permet d’utiliser le smartphone lorsque celui-ci est fermé. L’écran pliant présente une impressionnante diagonale de 7,6 pouces, la même taille que le Fold 2, mais avec deux grosses nouveautés.

Tout d’abord, la caméra frontale destinée aux selfies, mais aussi aux visioconférences est désormais placée sous l’écran ! On devine son emplacement qui est plus ou moins visible selon la couleur affichée, mais le sentiment d’immersion est total. Ensuite, considérablement renforcé, la dalle peut désormais être utilisée avec un stylet de la série S Pen de la marque. Plusieurs modèles existent, à vous de choisir au rayon accessoires. Cela élargit encore le champ des possibles de ce grand écran et du smartphone qui l’accueille. 

On pense bien évidemment à des usages « artistiques », mais des outils de prises de note ou de productivité devraient tirer un parti considérable du S Pen. Pour le reste, l’écran pliant présente toujours un ratio relativement carré permettant d’afficher jusqu’à trois applications simultanément. Sa dalle d’une définition de 1768 x 2208 pixels adopte la technologie Dynamic AMOLED 2X : sa fréquence de rafraîchissement varie automatiquement en fonction de votre utilisation du smartphone jusqu’à 120 Hz pour une fluidité impressionnante. Sans surprise cet écran est parfait en termes de luminosité et de rendu des couleurs. 

On peut dire la même chose du second écran placé à l’extérieur. Protégé derrière une vitre en verre Gorilla Glass Victus, il propose une définition de 832 x 2268 pixels soit un format très allongé qui tire particulièrement profit du 120 Hz, car là aussi nous retrouvons la technologie Dynamic AMOLED 2X. La charnière a été encore renforcée et effectivement laisse augurer d’une grande rigidité qui devrait perdurer de longues années. Elle a été testée dans les laboratoires de la marque l’équivalent de 100 cycles d’ouvertures quotidiens sur 5 ans. Une seconde caméra frontale est présente, mais cette fois dans un poinçon ménagé dans cet écran extérieur. Le lecteur d’empreinte digitale est lui intégré au bouton latéral de mise sous tension.

Le dos du Samsung Galaxy Z Fold 3 adopte lui aussi le verre Gorilla Glass Victus. Le bloc photo aligne verticalement trois caméras. Il dépasse peu de la coque qui présente une finition exceptionnelle. Une qualité de fabrication qui nous a impressionnés : elle se concrétise par une avancée majeure. En effet, nous avons face à nous le premier pliant étanche ! Le Fold est capable de résister à une immersion de 30 minutes à une profondeur de 150 cm. Bien entendu avec une telle architecture, il ne peut pas cacher un poids supérieur à la moyenne. Il pèse 271 g, mais c’est déjà 11 g de moins que son prédécesseur. Pour le reste, le Samsung Galaxy Z Fold 3 présente un connecteur USB-C et une trappe pour deux nanoSIM. Il fait donc l’impasse sur l’emplacement microSD et sur la prise casque.

Navigation et fluidité

Si les haut de gamme de la marque proposent en France des processeurs développés par Samsung, ce n’est pas le cas du Galaxy Z Fold 3 qui repose sur la plateforme Qualcomm Snapdragon 888. Une mécanique qui a largement fait ses preuves cette année. Elle apporte tout d’abord un processeur extrêmement puissant doté de 8 cœurs physiques culminant à une fréquence de 2,84 GHz. Ce processeur et ses 12 Go de RAM permettent au smartphone d’offrir une expérience placée sous le signe de la fluidité. Celui-ci est réactif y compris lorsqu’il s’agit de le pousser dans ses derniers retranchements. Le duo formé par la surcouche Samsung OneUI et par Android 11 est parfait et présente de nombreuses optimisations pour les capacités hors normes du Samsung Galaxy Z Fold 3.

Pour le stockage, le smartphone est proposé en deux versions proposant respectivement 256 et 512 Go de capacité. De quoi voir venir donc malgré l’absence de carte mémoire.

Bien entendu, la plateforme de Qualcomm apporte également une partie radio très haut de gamme rassemblant tout simplement ce qu’il se fait de mieux aujourd’hui avec une 5G et une 4G ultra rapide et couvrant toutes les bandes de fréquence. Le tout nouveau Wi-Fi 6E est aussi de la partie tout comme le Bluetooth 5.2 et bien entendu le NFC.

La batterie présente une capacité de 4400 mAh pour une autonomie qui peut varier en fonction de votre utilisation et de vos réglages entre une grosse journée et quasiment deux jours. Pour la recharge, Samsung a choisi pour des raisons écologiques de ne pas fournir de bloc secteur. Le smartphone accepte une puissance de charge de 25 W. Il dispose aussi de la recharge sans-fil et même de la recharge inversée. Il peut ainsi recharger les Galaxy Buds2 testés ici.

Photographie

Pour la photo, le Samsung Galaxy Z Fold 3 s’offre un trio de caméras qui lui permet de faire face à toutes les situations. Le module principal est un grand-angle qui équivaut à un 26 mm argentique. Derrière une optique lumineuse (f/1,8) prend place un capteur de 12 mégapixels doté de gros pixels capables d’emprisonner un maximum de lumière. La seconde caméra est un téléobjectif x2 soit l’équivalent d’un 52 mm argentique qui met lui aussi en œuvre un capteur de 12 mégapixels. Enfin pour compléter le tout, difficile de faire l’impasse sur un ultra grand-angle qui présente ici un champ particulièrement large soit 123°. Là aussi c’est un capteur de 12 mégapixels qui est mis à contribution.

Les premières photos prises avec la caméra principale permettent d’apprécier un autofocus très véloce qui apporte une netteté impeccable. Les photos sont très agréables grâce à leur dynamique et à l’excellent contrôle des différents traitements numériques. Les couleurs sont resplendissantes. En basse luminosité, le Samsung Galaxy Z Fold 3 affiche la même efficacité. Le téléobjectif x2 se montre tout aussi convaincant et permet de capturer des sujets assez éloignés en conservant une bonne netteté et un piqué important. Il demeure même capable de réaliser des clichés séduisants en intérieur ou le soir. L’ultra grand-angle est parfait pour les paysages y compris urbains où des algorithmes spécifiques viennent fortement réduire la déformation optique.

Les amateurs de selfies auront trois possibilités face à eux. La caméra en façade de 10 mégapixels se montre plutôt à l’aise en étant par exemple capable d’offrir un rendu de la peau naturel et détaillé. La caméra sous l’écran pliant est un peu moins convaincante sur le plan du piqué, mais elle doit composant avec un capteur de seulement 4 mégapixels. Enfin, il est possible de profiter de la caméra principale en pliant le smartphone et en utilisant l’écran extérieur pour effectuer le cadrage. Le mode portrait est excellent avec un tracé précis autour du visage et un flou d’arrière-plan qui ne fait pas trop artificiel.

Conclusion

Le Samsung Galaxy Z Fold 3 arrive et constitue le smartphone pliant le plus convaincant et cohérent du marché. Sans renier le concept de base, le constructeur améliore génération après génération son Fold qui plus que jamais est un formidable outil de productivité pour les utilisateurs très avancés qui se servent de leur mobile de manière intensive y compris dans le cadre d’activités professionnelles. Désormais aussi robuste qu’un modèle classique, le Samsung Galaxy Z Fold 3 dégaine ici deux armes qui lui manquaient : l’étanchéité et le support du stylet. Une belle réussite.

Nos recommandations
Article Les meilleures tablettes pour un usage professionnel

Publié le 12 septembre 2021Nombre d’internautes utilisent les tablettes pour leurs …

  • 0 J'aime
Article Samsung : évolution majeure à venir pour toute la future …

Publié le 8 septembre 2021La génération 2022 des Samsung Galaxy A pourrait profiter d’une …

  • 0 J'aime
Article Le Samsung Galaxy M22 sur le point d’être lancé ?

Publié le 7 septembre 2021Un nouveau venu de milieu de gamme pourrait prochainement faire …

  • 0 J'aime