En cours de chargement...

Test du Wiko View 4 : un beau produit qui souffre d’un sérieux retard

Publié le 13 juillet 2020

Cocorico, la marque Wiko, fondée en France a sorti en avril son Wiko View 4. Dernière version d’Android, batterie monstre, le petit constructeur récemment racheté par un groupe chinois tente de s’imposer sur un marché complexe. Nous avons pris en main le nouveau terminal. 

Wiko fait office d’outsider sur le marché du smartphone. La marque originellement française, si elle a su séduire par son côté jeune et abordable, a bien du mal à faire son trou face à des bulldozers chinois tels que Xiaomi, qui propose des terminaux dans les mêmes gammes de prix. Pour faire face à cette concurrence complexe, l’entreprise parie notamment sur une autonomie record, un Android 10 au complet et un bouton Assistant dédié, le tout sous la barre des 170 euros. Réussira-t-il pour autant à se démarquer dans sa gamme de prix ? C’est ce que nous allons voir dans ce test. 

Ergonomie et design

Dans son aspect, le Wiko View 4 est un assez beau smartphone. Le constructeur propose trois coloris plutôt inhabituels : Cosmic Blue, Cosmic Gold ou Cosmic Green. À l’avant du mobile, on retrouve une dalle IPS HD+ de 6,52 pouces. C’est un peu grand surtout si l’on compare à d’autres terminaux bien plus compacts comme le Redmi 9 qui proposent pourtant une diagonale d’écran similaire. Au centre en haut de la face avant, on trouve la caméra frontale dans une petite encoche en goutte. Pour cet appareil avant, on bénéficie d’une définition du capteur de 8 Mpx. Sur les côtés de l’appareil, on retrouve les traditionnels boutons marche/arrêt, et le réglage du volume. Surprise, ce modèle intègre également un bouton dédié à l’Assistant Google, chose qui était jusqu’ici commune chez les smartphones de l’équipementier Nokia. Bonne surprise également, sur le haut du View 4 on appréciera de retrouver la prise Jack 3,5 mm. En revanche, sous le mobile, on déplore la présence récurrente d’un port micro-USB. On espérait qu’à l’instar de son concurrent Xiaomi, le constructeur intègre lui aussi l’USB-C à son nouveau terminal. 

À l’arrière enfin, on retrouve uniquement le triple capteur photo de 13 +2 +5 Mpx. Pas de capteur d’empreinte cependant, alors que le terminal ne bénéficie pas d’un lecteur intégré à l’écran. Pour tout système de déverrouillage, il faudra vous tourner vers la reconnaissance faciale ou le code PIN. Il est enfin bon de savoir que le tiroir SIM propose deux emplacements pour nanoSIM et un emplacement pour carte microSD (permettant d’étendre la mémoire jusqu’à 256 Go). 

Navigation et fluidité

Côté navigation, le terminal est plutôt bien doté puisqu’il est livré avec Android 10. Le constructeur propose par ailleurs lors du premier allumage de choisir quelles applications vous souhaitez pré installer. Attention à ne pas négliger cette étape au risque de vous retrouver avec certains programmes parfaitement inutiles. Un petit plus fort appréciable, car, soyons honnêtes, dans la masse, il y en a assez peu qui se révèlent intéressantes. Si l’on se penche sur la fiche technique, il est intéressant de noter que Wiko a prévu 3 Go de RAM et 64 Go de mémoire de stockage. Côté processeur, c’est sans surprises que l’équipementier a pourvu son View 4 d’un Mediatek 6762 D Helio A25. Pas de 5G donc au menu, mais un processeur qui offre des performances somme toute assez raisonnables. À l’utilisation, la rédaction n’a noté que peu de ralentissements, et quelques arrêts inopinés d’applications. Évidemment, il est important de noter que ces résultats sont valables sur une période d’utilisation courte, et que les performances vont varier avec le temps. 

Le Wiko View 4 équipé de tous les services Google

Sur ce terminal, on notera que le constructeur s’est débarrassé du lecteur d’empreinte, et qu’il n’a conservé que la reconnaissance faciale en plus du code PIN. Un système de déverrouillage assez léger de notre point de vue, d’autant plus que le Redmi 9, son concurrent direct conserve un capteur d’empreinte dorsal, plutôt discret. Cela dit, le déverrouillage par reconnaissance faciale reste efficace et le téléphone s’ouvre rapidement. 

Photographie


Pour ce qui est de la photographie, le Wiko View 4 offre le strict nécessaire. Le constructeur a en effet équipé son terminal d’un triple capteur arrière de 13 +5 +2 Mpx. Pour son prix, la définition des capteurs est plus que correcte. N’en attendez néanmoins pas les performances d’un mobile haut de gamme, ou vous serez déçu. Si la qualité reste au rendez-vous de jour en grand-angle comme en visée rapprochée, de nuit en revanche c’est une autre histoire. Le lissage est important et réussir à capturer une image nette relève du défi. On déplore ainsi une mise au point assez lente, une définition hasardeuse et un rendu des couleurs un peu trop éloigné de la réalité. Rappelons cependant que la plupart des constructeurs souffrent de faiblesse lorsqu’il s’agit de la photo en faible luminosité. Ce qui sauve généralement les clichés nocturnes réside dans l’efficacité de la correction logicielle équipant le terminal. 

Une belle qualité d'image malgré une légère distorsion verticale lors des prises de vue. Le flou d'arrière-plan est quant à lui très correct en gros plan

À l’avant du smartphone, la caméra frontale offre une définition de 8 Mpx. Comparé à la concurrence, c’est peu, mais cohérent avec ce que l’on s’attend à retrouver sur un smartphone dans cette gamme de prix. Les résultats sont somme toute assez honorables et restent cohérents avec un capteur de cette définition. 

Conclusion

Wiko revient avec un smartphone entrée de gamme séduisant. Si le mobile propose l’essentiel, il reste relativement cohérent avec sa gamme de prix. Cependant certaines caractéristiques laissent perplexe. Pourquoi par exemple, avoir privilégié la présence d’un bouton dédié à Google Assistant somme toute assez superflu et ne pas avoir intégré de capteur d’empreinte digitale, un peu plus utile pour la sécurité du smartphone ? Quel intérêt encore de proposer une batterie de 5000 mAh et de ne disposer que d’un chargeur micro-USB sans aucune possibilité de charge rapide ? Alors que pendant ce temps, le Redmi 9, son concurrent direct propose non seulement 5020 mAh de batterie, mais aussi un port USB-C couplé à la charge rapide 18W. 

À côté de cela il faut cependant reconnaître à Wiko d’avoir fait un bel effort sur l’aspect de son dernier bébé et de lui faire bénéficier d’une belle autonomie. Son écran offre également une beau fini et la navigation est, sur ce terminal, plutôt agréable. On ne peut cependant pas s’empêcher de penser que Wiko reste à la traîne et ne prend pas fermement position pour ses téléphones. On attend pourtant du constructeur qu’il passe enfin la seconde pour proposer des terminaux à la hauteur de la féroce concurrence que connaît aujourd’hui le marché du mobile.   

Le Wiko View 4 est disponible au prix de 169,90 € sur le store d'Auchan.

WIKO Smartphone View4 64 Go 6.52 pouces Or 4G Double port NanoSim

Succombez au nouveau WIKO View 4 - Équipé d'une puissante batterie de 5000 mAh, le View4 vous accompagnera pendant 3 jours, en une seule …

https://www.auchan.fr
Nos recommandations
Article Samsung Galaxy Tab S7 : les caractéristiques en fuite

Publié le 15 juillet 2020Habituellement, ce sont les leakers qui nous délivrent les …

  • 0 J'aime
Article Moto G 5G Plus : quand la 5G devient abordable

Publié le 14 juillet 2020Motorola apporte une belle surprise avec son nouveau smartphone …

  • 0 J'aime
Article LG : lancement de son smartphone enroulable début 2021

Publié le 13 juillet 2020Depuis 2019, le fabricant coréen LG fait parler de lui avec un …

  • 0 J'aime