En cours de chargement...

Twitter : des centaines d’employés quittent le navire d’Elon Musk

Publié le 18 novembre 2022

C’est une vague de démission sans précédent qui touche le Twitter d’Elon Musk, après un ultimatum imposé par l’entrepreneur aux employés qu’il n’avait pas déjà virés de l’entreprise. Sa demande : se donner à fond, inconditionnellement - c’est-à-dire travailler de longues heures à haute intensité pour construire son Twitter 2.0 - ou bien partir.

Mercredi, Elon Musk donnait un ultimatum aux 2900 employés restants de Twitter ; après que l’entrepreneur a licencié près de la moitié de l’effectif de 7500 personnes de l’entreprise dès sa prise de pouvoir, puis aux démissions qui ont suivi. Ces ultimes employés devaient donc choisir entre rester pour procéder à la réinitialisation culturelle de l’entreprise ou bien partir. Depuis la fin de cet ultimatum, les émojis d’adieu ne cessent d’affluer dans la messagerie interne Slack utilisée par les équipes de Twitter.

Twitter : “se donner à fond, inconditionnellement”, ou partir

Twitter fait face à ce qu’on pourrait qualifier de nouvelle purge dans ses rangs, après qu’Elon Musk a licencié des dizaines d’employés qui ont osé le critiquer ou se moquer de lui dans des tweets et des messages internes. Rappelons que l’entrepreneur a à cœur le respect de la liberté d’expression, sauf quand cela le concerne personnellement.

Elon Musk avait donné jusqu’à jeudi à 17 heures (heure locale) pour que les employés restants répondent “Oui” au formulaire Google qu’il leur a transmis, demandant s’ils voulaient rester pour son Twitter 2.0. Sinon, ce serait leur dernier jour de travail sur la plateforme, et ils recevraient une indemnité de départ. Bref, ils seraient renvoyés.

Après cette date limite, et encore maintenant, des centaines d’employés ont posté des messages d’adieu et des émojis d’au revoir dans Slack, annonçant donc leur refus de suivre le plan d’Elon Musk. Pour les employés restants, l’inquiétude règne, car l’ampleur des démissions est telle qu’ils ont peur de voir la plateforme se briser dans les jours qui viennent. Parmi ces départs, on peut noter ceux d’ingénieurs considérés comme “légendaires” et “admirables” pour les personnes encore en place.

Pire, de nombreuses équipes “critiques”, c’est-à-dire essentielles au bon fonctionnement de la plateforme, ont complètement démissionné ou presque. C’est une information que l’on tient d’employés qui ont requis l’anonymat, par peur de parler sans l’autorisation de leur nouveau patron. Parmi ces équipes critiques, on peut notamment citer celle chargée de la maintenance des bibliothèques du système central de Twitter.

En somme, le cœur de Twitter est vide de personnel, alors que tous les ingénieurs de la plateforme utilisent ce système. Un e=désormais ex-employé a ainsi déclaré qu’il est impossible de faire fonctionner Twitter sans cette équipe. De son côté, Elon Musk continue de publier des émojis et autres mèmes sur le naufrage de Twitter, en déclarant : “Les meilleures personnes restent, donc je ne suis pas super inquiet".

Nos recommandations
Article Oh appli Day !

Publié le 20 novembre 2020Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur …

  • 0 J'aime
Article Oh appli Day !

Publié le 25 septembre 2020Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur …

  • 0 J'aime
Article Oh appli Day !

Publié le 7 août 2020Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur …

  • 0 J'aime