En cours de chargement...

Varions les saveurs, varions les cuissons !

Pour s’amuser un peu avec les saveurs, il suffit parfois de varier les modes de cuisson. Mais pas n’importe comment. Voici de quoi vous aider à y voir plus clair.

Quels sont les différents modes de cuisson ?

A l’anglaise : faire bouillir dans de l’eau salée. Parfait pour des petits pois bien verts et légèrement croquants.

A la vapeur : dans un four spécial ou dans un cuiseur vapeur, pour des poissons délicieux et des légumes plein de nutriments.

Au bain marie : dans un récipient plongé dans l’eau bouillante. Idéal pour réchauffer des conserves sous vide.

Blanchir : pré-cuir dans de l’eau bouillante. Souvent utilisé dans les recettes où tous les aliments n’ont pas le même temps de cuisson.

Bouillir : dans l’eau bouillante. Comme le porridge d’avoine du matin par exemple.

En papillote : au four ou au barbecue dans du papier sulfurisé ou du papier d’aluminium. Mais si, vous savez, ces pommes de terre en robe des champs servies avec un peu de crème et de ciboulette…

A l’étuvée : dans un récipient fermé grâce à la vapeur que dégage l’aliment. Le secret ultime de ce riz que vous aimez tant au restaurant japonais.

Frire : dans un bain d’huile à haute température. Pour des beignets sucrés, des nuggets de poulet ou des tempuras sans gluten.

Griller : dans une poêle, sur une plancha ou au grill. La façon la plus simple de cuire de la viande.

Mijoter : lentement, à petit feu. Pour les ragoûts d’hiver, les bœufs bourguignons, ou encore le bortch, cette soupe slave à base de betterave.

Rôtir : au four, en arrosant régulièrement de jus, comme le poulet/purée du dimanche midi chez mamie.

Sauter : avec de la matière grasse dans une poêle ou dans un wok. Une manière simple de cuisiner les restes.

Du cuit, et du cru aussi

Si la cuisson est essentielle pour certains aliments, elle peut aussi dénaturer certains nutriments et vitamines (notamment la vitamine C). Il est donc important de consommer aussi des aliments crus. Pensez aux fruits crus au petit-déjeuner ou à croquer en milieu d’après-midi. Et si vous êtes plutôt salade de crudités, n’oubliez d’ajouter une cuillère d’huile (olive ou coco) nécessaire à une bonne assimilation.

Quelques astuces pour assurer en cuisson

Eviter de faire revenir dans du beurre, car il se dénature à la cuisson. Privilégiez les huiles végétales. Du genre pressé ? Les marinades aident à réduire le temps de cuisson. Soyez créatif ! Enfin, pour être sûr de préserver toutes les qualités nutritionnelles des aliments, mettez-vous à la cuisson vapeur ou à basse température !

Lire aussi :

Les avantages de la cuisson à la cocotte-minute

Démodée ? Jamais ! La cocotte-minute, ou autocuiseur sait tout faire : cuire des légumes, des viandes et même des confitures en un temps …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Que signifient les symboles des modes de cuisson de votre four ?

Vous avez un poulet, des feuilletés, un gratin ou une tarte à faire dorer dans votre four. Mais quel programme utiliser ? Plutôt chaleur …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Comment maîtriser la cuisson de la viande rouge ?

Pas toujours évident de bien maîtriser la cuisson de la viande rouge et de satisfaire l'ensemble de la table, avec certains qui la …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Cuisiner vite et bien en solo, c'est possible !

Être seul(e) aux fourneaux ne doit pas être synonyme de repas déséquilibrés et sans …

Article Éveiller ses sens en cuisine fait toute la différence

Déguster un plat ne se résume pas à une affaire de goût. Couleurs, textures, odeurs, …

Article Faites de votre soupe un repas complet

Compagne fidèle de vos longues soirées d’hiver, la soupe n’a pourtant pas fini de vous …