En cours de chargement...

La VMC est-elle indispensable dans votre maison?

Installée systématiquement dans les constructions neuves depuis les années 1980, la VMC, ou Ventilation Mécanique Contrôlée, est loin d’être un gadget. Explications.

Pourquoi ventiler est vital ?

Hormis les travailleurs en extérieur, la plupart des Français passent plus de 80% de leur temps enfermés. Or l’air que nous respirons, que ce soit à la maison ou au travail, est largement pollué. En cause : le formaldéhyde, polluant numéro 1, issu de certains meubles et tissus d’ameublement, les produits ménagers, le tabac… Sans compter que nous n’aérons pas assez.

Pour rester en bonne santé, la ventilation est donc capitale. Encore faut-il qu’elle soit performante car, mal calibrée, elle fait grimper la facture du chauffage et peut entraîner de l’humidité, des moisissures, le développement d’allergènes...

Pour assainir l’air ambiant de façon générale et permanente, combattre pollution et humidité, il faut donc adopter un système capable de faire circuler l’air dans toutes les pièces : la Ventilation Mécanique Contrôlée.

VMC : quel système choisir ?

Vous avez le choix entre la VMC simple flux, qui bénéficie du meilleur rapport qualité/prix, et la double flux.

Simple et facile à installer, la simple flux se compose d’un ventilateur extracteur et s’appuie sur des aérations placées à des endroits stratégiques, principalement en haut des fenêtres. Elle est reliée aux pièces de service, à savoir cuisine, WC, salle de bains et buanderie, par un réseau de gaines. L’air humide et vicié est rejeté à l’extérieur et l’air frais du dehors rentre. Ce système de vases communicants permet d’aérer en permanence l’ensemble du logement. C’est le dispositif le plus utilisé dans les maisons et appartements en France. Seul bémol : il peut entraîner des déperditions de chaleur l’hiver et impacter la facture de chauffage.

Plus efficace, mais aussi plus complexe et plus chère, la version double flux consomme plus d’électricité et repose, comme son nom le suggère, sur deux réseaux de gaines. Le premier extrait l’air vicié et le second apporte dans l’habitation de l’air neuf, préalablement chauffé l’hiver, ou plus frais l’été, grâce à un échangeur thermique. Un système adapté aux maisons parfaitement isolées, ce qui explique qu’il soit encore peu courant en France.

NICOLL Grille ronde avec moustiquaire pour tube pvc 160
13,13
ATLANTIC VMC simple flux hygroréglable kit Hygrocosy 2 - Atlantic - Pour T3/T7 avec bouches hygro B manuelles
253,99
ALDES Vmc résidentielle simple flux hygroréglable EasyHome Hygro - Aldes
228,9
DMO Aérateur à vitre PVC cristal - Ø 155mm
25,29 29,4€ 14%
Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Comment choisir votre chauffage d’appoint ?

Réchauffer une salle de bains en deux temps trois mouvements, chauffer ponctuellement un …

Article Comment prendre soin de sa barbe ?

Une belle barbe bien entretenue est la clé d’un style sans faute. Mais comment s’y …

Article Quels sports pratiquer en hiver?

Entre les températures qui chutent et les épisodes de pluie, pas facile de trouver la …