En cours de chargement...

Le vrai-faux des protections solaires

Enquêtes d’associations de consommateurs, innovations et conseils des copines, tous les ans, vous entendez tout et son contraire sur les protections solaires. Faisons le point.

Il faut choisir sa protection solaire en fonction de sa peau.

VRAI. Vous devez impérativement choisir votre protection en fonction de votre phototype. Il en existe cinq, des peaux les plus claires aux peaux noires, qui prennent compte votre carnation naturelle, votre capacité à bronzer sans coups de soleil et enfin la présence de taches de rousseurs. Demandez conseil à un pharmacien ou mieux à votre dermatologue.

Il faut changer son flacon de protection solaire tous les ans.

VRAI et FAUX. A l’arrière de votre flacon, vous verrez un logo représentant un pot ouvert et un chiffre. Le chiffre correspond au nombre de mois après lesquels votre produit n’est plus bon. Dans le cas des protections solaires, c’est souvent entre douze et dix-huit mois.

Pour les enfants il faut utiliser une protection spéciale enfant.

FAUX. Il faut utiliser une protection avec un SPF50. Mais il n’y a pas de différence entre les formulations pour enfants et celles pour adultes. Seuls les flacons sont différents, souvent conçus pour amuser et aider l’enfant à l’utiliser seul pour le responsabiliser.

Mon produit “résiste” à l’eau, pas besoin d’en remettre après la baignade.

FAUX. Même s’il est formulé pour résister à l’eau, cela ne signifie pas que le niveau de protection affiché restera le même. Dans le doute, réappliquez-en en sortant de l’eau.

Je dois renouveler mon application toutes les deux heures sauf si j’ai la peau foncée.

FAUX. Quel que soit votre phototype et votre besoin de protection, vous devez la renouveler toutes les deux heures pour protéger votre peau du vieillissement cutané et des effets cancérigènes des UV.

Je dois appliquer le produit au moins vingt minutes avant l’exposition et bien le faire pénétrer.

FAUX et FAUX. Pas besoin d’anticiper, la formule fonctionne dès l’application et doit rester le plus possible à la surface de la peau. Évitez donc de trop frotter.

Une crème protège mieux qu’une huile.

FAUX. Aujourd’hui les laboratoires maîtrisent les formulations pour proposer le même niveau de protection en huile, crème, ou lait.

Un autobronzant protège du soleil.

FAUX. Si l’autobronzant fait réagir la mélanine de votre peau pour lui donner une jolie couleur dorée, il ne protège pas des UV. Mais la formule autobronzante de certaines protections solaires est une bonne solution pour celles qui veulent allier protection et bonne mine. 

D'autres articles estivaux :

3 gestes pour garder son bronzage plus longtemps

Ah, notre beau bronzage... On l'a acquis patiemment, à grand renfort de protection solaire et d'expositions modérées. Il serait dommage de …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Pourquoi faut-il boire davantage en été ?

L'eau est essentielle à la vie. Si nous pouvons vivre 30 jours sans manger, nous ne pouvons pas rester plus de 3 jours sans boire. La …

https://auchanetmoi.auchan.fr
Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Mes produits solaires essentiels de l’été Cosmia

Vous aussi, vous allez voyager léger cette année ? Alors n’emportez que l’essentiel de …

Article Apaiser sa peau après la plage

Joliment dorée après une journée passée au soleil, la peau semble rayonner. Mais pour …

Article Beauté : quelle protection solaire pour moi ?

Le soleil fait du bien au moral, mais n’est pas le meilleur ami de la peau. C’est …