En cours de chargement...

WhatsApp apporte sa pierre à l’édifice dans la lutte contre le coronavirus

© Yucel Moran via Unsplash

Publié le 24 mars 2020

Alors que pas moins du quart de la population mondiale est confinée, les différents services de santé épaulés par les États s’organisent. Pour les aider dans cette lutte les géants de l’informatique comme Facebook, propriétaire de WhatsApp proposent leur aide. 

Les réseaux sociaux sont un terreau fertile à la désinformation et aux hoax en tous genres. Et cela, malgré la vigilance combinée des internautes et des équipes informatiques derrière les plateformes telles que Facebook, Twitter ou encore WhatsApp. 

Aujourd’hui, face à la pandémie de Covid-19 et aux fausses informations qui circulent régulièrement à ce sujet, Facebook, propriétaire de l’application WhatsApp, a décidé de mettre en place deux moyens distincts de mieux informer la communauté des utilisateurs. 

L’OMS comme interlocuteur privilégié

Via l’application de messagerie WhatsApp, il est ainsi possible de parler au Chatbot de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour avoir diverses informations comme les derniers chiffres, les rappels des bons gestes à adopter, et quelques clarifications sur les fausses informations qui circulent, entre autres. Il suffit pour cela de rentrer le numéro suivant dans vos contacts : +41 79 893 1892. Il suffit ensuite d’envoyer un petit « Hi » (Salut en anglais) pour que le bot vous propose de répondre à vos questions. Pour le moment, ce bot est uniquement en anglais, mais une déclinaison en français devrait être disponible dans les prochaines semaines. 

Le second outil proposé par WhatsApp est encore en cours de déploiement, mais devrait se mettre en place rapidement. Il s’agit d’un bouton de recherche, permettant en se basant sur un texte copié et transféré, d’autoriser les différents destinataires à faire des recherches sur internet pour remonter la source d’un texte copié, et vérifier ainsi si il est fiable. En lieu et place du bouton transférer habituellement présent à droite d’un lien envoyé dans une conversation, une petite loupe pourrait faire son apparition, permettant ainsi à chacun de vérifier une information en la transférant directement dans Google. 

Deux bons moyens de rester correctement informés et de diminuer au maximum la propagation du virus, et des infox. 

Commentaire

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter

Nos recommandations
Article Oh appli Day !

Publié le 22 mai 2020Parce qu’elles font partie intégrante de nos vies, nous leur …

Article Facebook lance Shops pour aider les entreprises à vendre en …

Publié le 20 mai 2020Conscient que la crise sanitaire a fait bondir les achats en ligne, …

Article Huawei lance un nouveau P30 Pro avec les services Google

Publié le 20 mai 2020Vous lisez bien, le 11 mai dernier, le constructeur Huawei a …